Joss Whedon et le culte des dialogues

La Pop au carré Lundi 20 janvier 2014

Réécoute
Joss Whedon et le culte des dialogues
Son nouveau film "Beaucoup de bruit pour rien" est une adaptation de Shakespeare. Joss Whedon se lance dans un nouveau registre après le succès de la série Buffy contre les vampires et de Avengers, l'un des films les plus rentables du monde. Retour sur son parcours.

L'essence de son métier, ce sont les dialogues. Joss Whedon n'a pas eu besoin de l'apprendre, il l'a constaté pendant toute son enfance. Son grand-père était scénariste pour des sitcoms américaines dans les années 1950, son père a pris le relais dans les années 1980. Et lui a grandi planté au milieu de leurs histoires.

L'affiche de Speed, en 1994

 

C'est donc comme ça qu'il a commencé sa carrière à Hollywood, comme scénariste et dialoguiste. Très vite, il devient même l'un des meilleurs script doctors, ceux qui viennent corriger les scénarios des séries qui ne décollent pas ou des films qui ne tournent pas rond. Mission accomplie pour Speed, par exemple, mais aussi Twister ou encore Waterworld, entre autres.

 

Au coeur du travail de Joss Whedon, il y a donc les personnages et les relations qu'ils tissent. Pas étonnant qu'il se lance en 1997 dans une aventure au long court avec Buffy contre les vampires. A la fois créateur, producteur, scénariste et parfois réalisateur, il peut faire évoluer les personnages à sa guise pendant les sept saisons. C'est la première fois qu'une série mêle une histoire de vampires et des problèmes d'adolescents. Elle devient culte.

 

Alors qu'il avait été déçu du rendu de son travail sur certains films, et aprsè avoir connu le succès avec une série, Joss Whedon se relance vers le grand écran. Cette fois, Disney et Marvel lui confie une lourde tâche : avec un budget de 220 millions de dollars, ils doit créer une alliance de super héros. Avengers attirera plus de 4 millions de personnes dans les cinémas français. Il devient surtout le troisième film le plus rentable de tous les temps.

Affiche de Avengers, sorti en 2012


Matthieu Rostac, de SoFilm

 

Avant de relancer la machine hollywoodienne pour un deuxième opus (en 2015), Joss Whedon s'est accordé cette fois une oeuvre plus personnelle. "C'est le même principe que Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet... Mais en mieux !", explique Matthieu Rostac, de SoFilm. "Il a tourné le film en seulement quelques jours, avec ses potes". Beaucoup de bruit pour rien sort mercredi prochain en France.

 

Sébastien Sabiron, de la rédaction du Mouv', a déjà vu le film. Premières impressions.

 

Toute l'actualité des séries sur Le Mouv', c'est avec Pierre Langlais. Cliquez ici.

Et retrouvez aussi l'ensemble de nos reportages Pop au carré par .

 


 

Photo de couverture : © Twentieth Century Fox Television

 

Commentaires