Johnny Depp n'est plus du tout un sex-symbol

La MAJ du Week-End (2015-2016) Lundi 07 septembre 2015

Réécoute
Johnny Depp n'est plus du tout un sex-symbol
Samedi sur le tapis rouge de la Mostra de Venise, c'est un Johnny Depp méconnaissable qui a fait son apparition. Mais que s'est-il passé?

L’heure est grave mes ami(e)s, ce week- end je suis tombée sur des photos de Johnny Depp à la mostra de Venise, le festival de Cannes italien, et j’ai complètement halluciné. C’est quoi cette tête Johnny ? Qu’est ce que t’as fait bordel ? Il est où le brun ténébreux le plus sexy de la planète ? Il est où le sex-symbol grungy, edgy, avec ses chapeaux et ses lunettes en écailles ? Au départ je me suis dis "c’est pas possible, c’est un gag, c’est un sosie bidochon qui se fait passer pour lui" ?

C’est simple : il est méconnaissable : le visage bouffi, les dents ravagées, le cheveu gras et filasse… même ses fans ont dû vérifier que c’était bien lui qui était annoncé.

C’est triste de voir ses idoles mal vieillir comme ça. Surtout qu’en ce moment il est avec la comédienne Amber Heard qui a 23 ans de moins que lui. Et franchement côte à côte sur les photos c’est la belle et la bête ! La jeunesse et la fraicheur d’Amber Heard accentue sa vieillesse.

C’est un peu comme les fruits dans le frigo, faut jamais mettre une banane mûre à côté des poires parce que ça les ferait mûrir trop vite.

Ben voilà : Johnny c’est la banane et Amber c’est la poire. Je pense qu’à cette allure en mai prochain au Festival de Cannes elle montera les marches avec un Stannah. Alors que si Johnny Depp était resté avec Vanessa Paradis, bim, même âge, c’est du win-win. Y’en a pas un pour écraser l’autre.

Je me suis donc renseignée auprès d’une experte en chirurgie esthétique, Mme Mazari, je lui ai soumis trois photos de Johnny Depp ce matin et elle m’a certifié que si Johnny a ce côté bouffi c’est suite à une intervention chirurgicale. Il aurait subi un lifting du bas du visage pour redonner du tonus à l’ovale, on voit d’ailleurs que ça tire au niveau de ses oreilles, du botox sur le front et de l’acide hyaluronique pour créer des pommettes qu’il n’a jamais eu de sa vie.

Et autant vous dire que Johnny a ouvert la boîte de Pandore en se jetant sur la chirurgie parce que le problème c’est qu’il faut sans arrêt entretenir, que la peau devient élastique et qu’il faut augmenter les doses de produit d’où l’effet poisson lune, une espèce qui pullulent dans les 7ème, 8ème et 16ème arrondissements de Paris. 

 


Crédit photo : Hubert Boesl/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

 

Commentaires