Jeux vidéo: plus c'est vieux, plus c'est bon

le Reportage de la Rédaction Jeudi 25 décembre 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Jeux vidéo: plus c'est vieux, plus c'est bon
Depuis quelques années, les anciens jeux vidéos et les anciennes consoles reviennent à la mode: c'est ce qu'on appelle le retrogaming. Et n'allez surtout pas croire que ça n'intéresse que les vieux!

 

C'est tendance, c'est branché et pourtant c'est vieux. De plus en plus de gamers se ruent sur les anciens jeux vidéo des années 1980-1990 et sur les vieilles consoles comme la Nintendo 64 ou la Game Boy.

Syndrome de Peter Pan? Pas forcément. Pour Julien, joueur de 28 ans c'est surtout le mode de jeu en solo qui lui plaît dans les anciens jeux. Les parties en ligne à plusieurs qu'on termine au bout de deux heures, ça ne l'intéresse pas. Et ça, les professionnels l'ont compris. Depuis quelques années, les plus grandes marques rééditent leurs grands classiques. Sega a ressorti sa Megadrive, cet été 2014. Le 12 décembre dernier, le distributeur français E-concept lui, a sorti la Retron 5, spécialement dédiée au retrogaming.

Autre français à s'être lancé sur le créneau: Lëkki reconditionne vos consoles des années 90. Pour son fondateur Maxime Chanson, il y a un véritable marché à exploiter.

 

 

Les adeptes du retrogaming ne sont pas forcément des trentenaires ou des quadragénaires. La preuve, Adam 15 ans est fan! Ne lui parlez pas de Call of Duty ou de Fifa, lui son truc c'est plutôt les premiers Street Fighter ou Mario Bross.

 

Adam, 15 ans et fan de retrogaming, par Hajera Mohammad

C'est grâce à Youtube qu'Adam a découvert les anciens jeux vidéos et un Youtubeur en particulier: le Joueur du grenier. Il teste les anciens jeux pour nous.

 

 

L'association MO5.COM pour la préservation du patrimoine numérique  demande depuis des années, la création d'un musée national consacré au jeu vidéo. Le projet a été présenté le mois dernier à la ministre de la Culture, Fleur Pellerin.  Pour Philippe Dubois,  président de l'association, le jeu vidéo est un art à part entière.

 

 

Reportage et mise en page: Hajera Mohammad

Photos de couverture: cc Flckr Jonas Nilsson et blackwarrior57

Commentaires