Jack White est en crise

Bureau de vérification des paroles Lundi 12 mai 2014

Réécoute
Jack White est en crise
Dans son nouveau single "Lazaretto", l'américain règle ses comptes avec son ex et s'identifie avec Detroit, sa ville de naissance. Rien que ça ! Et cette chronique ne traduira pas le nom de Jack White en Jacques Blanc.

Dans Lazaretto, Jack White se présente comme un super travailleur, on va dire qu’il parle à la première personne. Yo trabajo duro  : je travaille dur. Il s’imagine avoir des os dans le cerveau. Ça n’existe pas, on a pas un seul os dans le cerveau. Donc on a un type avec des muscles, tendu, dans la souffrance, dans son coin. Jack, Jack, que t’arrive t’il ?

Cette chanson c’est un règlement de comptes, une mise au point suite au divorce du couple Jack White / Karen Elson après 6 ans de mariage. Le lazaret, c'est un lieu de quarantaine, où on mettait les gens contagieux dans les temps de peste. Le chanteur se considère comme un pestiféré.

 

Extrait des paroles

They put me down in a lazaretto
Ils m’ont foutu dans un lazaret

Born rotten, bored rotten
Je suis né corrompu, je m’ennuie à mourir

Making models of people I used to know
Et je fabrique des figurines des gens que je connaissais avant

Out of coffee and cotton
à partir de graines de café et de coton

And all of my illegitimate kids have begotten
Et tous mes enfants illégitimes ont été engendrés et puis

Thrown down to the wolves, made feral for nothing
envoyés aux loups, rendus sauvages pour rien

 

Arnaud Jamin


 

Toutes les chroniques

Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Commentaires