Ivre, un polonais confie le volant à son fils de 8 ans qui s'avère être un piètre conducteur

Zone internet Samedi 22 mars 2014

Réécoute
Ivre, un polonais confie le volant à son fils de 8 ans qui s'avère être un piètre conducteur
Toutes les semaines dans Touche pas à mon poke, Alexandre Majirus enquête sur une histoire insolite de l'Internet. Le WTF dans toute sa splendeur.

Vivement que les taxis Huber arrivent en Pologne doit se dire Mikolaj Tomaszewski ! Cet homme de 38 ans risque 5 ans de prison car, trop ivre, il a laissé conduire son fils Juliusz, âgé de 8 ans, à sa place. Résultat : l'enfant, piètre conducteur, a percuté deux voitures et envoyé 5 personnes à l'hôpital. Parmi ces 5 personnes : lui et son père. Mikolaj regrette :

 

"Je m'en veux terriblement. J'ai tellement honte de ce qui s'est passé. Tellement honte que mon fils conduise aussi mal ! Je suis la risée du village, tout le monde dit que je suis un mauvais père incapable d'apprendre à conduire correctement à son fils de 8 ans. Plus jamais je ne lui demanderai d'être mon capitaine de soirée, c'est fini."

 

Confier le volant de sa voiture à un enfant de 8 ans paraît totalement irresponsable. Mais vu le taux d'alcoolémie de Mikolaj au moment des faits, sa décision a en fin de compte été très raisonnable. Et que pouvait-il faire ? Appeler sa femme pour qu'elle vienne le chercher ? Non ! Mieux vaut un enfant de 8 ans derrière le volant plutôt qu'une femme, même détentrice du permis. Vous savez ce qu'on dit ? Femme qui conduit, femme à moitié dans son lit de mort... Juliusz, le chauffard de 8 ans, reconnait ses erreurs :

 

"D'abord, je tiens à rétablir la vérité : Mon père n'est pas alcoolique, il est polonais. Depuis que je suis tout petit, mon père me dit que je suis l'homme de la maison. Quand j'avais 3 ans, il m'a donné son alliance, une cartouche de cigarettes et un préservatif. Mon père a toujours été là pour moi. La semaine dernière, c'est lui qui m'a ramené à la maison alors que j'étais complètement bourré. Cette semaine, c'était mon tour de le ramener, j'ai échoué." 

 

 (Ne ratez pas les doublages délicieux !)

 

> C'était cool, non ? Écoutez Touche pas à mon poke en entier.

> N'oubliez pas de liker la page de l'émission sur Facebook et de suivre @tpmpk_lemouv sur Twitter. 

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires