Islam hip-hop, en français dans le texte

Le 7-9 Lundi 28 octobre 2013

Réécoute
Islam hi-hop en français dans le texte
Abd Al Malik présente son nouveau roman "L'Islam au secours de la République" (Ed. Flammarion) et dénonce, d'une certaine façon, l'islamophobie ambiante.

 

Abd Al Malik, rappeur et romancier français d’origine congolaise, présente son nouveau roman, L’islam au secours de la République (Ed. Flammarion). Le personnage principal est un candidat à la présidence de la République et de confession musulmane. Favoris des sondages, il se fait démasquer à quelques jours du premier tour.


« Il était convaincu d’être seul. Le silence appelait la nuit. Il allait pouvoir faire la dernière prière […]. Il étendit un tapis vert sans motif en direction de La Mecque. « Allahou Akbar ! » s’exclama-t-il d’une voix blanche et entema ainsi la prière du soir ».

 

Une façon pour l'artiste de dénoncer l'islamophobie ambiante. Mais Abd Al Malik, alias Régis Fayette-Mikano n’est pas le seul rappeur à intégrer dans ses textes l’Islam. Kery James, Medine ou encore Akhenaton se sont convertis à l’Islam et ils en sont fiers. D’autres ont décidé de tout laisser tomber comme Fab ou Diam’s.

 

Le rap musulman est une tendance qui s’affirme. Rencontre avec le pionner du genre en France, Abd al Malik qui prône un islam de tolérance dans un contexte d'islamophobie. C'est aussi l'occasion de regarder de plus près ce contexte avec Marwan Mohammed, co-auteur de Islamophobie, comment les élites françaises fabriquent le "problème musulman" (Ed. La découverte)

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par Benoît Bouscarel, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

 

Commentaires