Iran : retour sur la première révolte 2.0

le Reportage de la Rédaction Mardi 11 juin 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Iran : retour sur la première "Révolution Twitter"
A trois jours de l’élection présidentielle iranienne, retour sur le "Mouvement Vert", qui avait suivi la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad en 2009. Un mouvement violemment réprimé par le régime, mais qui a vu l'émergence des réseaux sociaux comme instrument de cyber-révolution.

 

Le 13 juin 2009, le candidat réformateur Mir Hossein Moussavi annonce sa "très large victoire" aux élections présidentielles. Peu après, l'agence de presse officielle Irna annonce une victoire écrasante du sortant Mahmoud Ahmadinedjad, avec plus de 62% des suffrages. Des centaines de milliers de personnes descendent dans les rues de Téhéran, convaincues de s'être fait voler l'élection. Des affrontements très violents opposent les manifestants aux forces de l'ordre.

Manifestation à Téhéran, 26 juin 2009

 

Très vite, une chape de plomb s'abat sur le pays. La presse étrangère est expulsée et le régime bloque les communications téléphoniques et les SMS afin d'éviter que la contestation ne s'étende. Mais les partisans de Moussavi investissent le net et les réseaux sociaux. Les contestataires utilisent des proxy et des VPN afin de contourner les filtres mis en place par Téhéran. Et les nombreuses vidéos filmées par des téléphones portables sont envoyées à l'étranger pour être diffusées sur Youtube.

 

Quatre ans après, ce Mouvement Vert est encore vivant, alimenté par la diaspora iranienne, très active sur le web. Après les révolutions arabes, quel rôle joueront cette fois les réseaux sociaux en Iran ? En cas de soupçons de fraude, il faut s'attendre à ce que la contestation se répande comme une trainée de poudre, notamment grâce à Twitter, encore plus utilisé aujourd'hui. De son côté le régime s'est doté d'un "Conseil Suprême du Cyberespace.

Pour vous raffraichir la mémoire sur le Mouvement Vert : Rubans et Turbans, Armin Arefi, éd. Denoël Impact.

 

 

Commentaires