Invités: Rabah Ameur-Zaïmeche et Stefano Savona

Plan B (best of) Mercredi 25 janvier 2012

Réécoute
Invités: Rabah Ameur-Zaïmeche et Stefano Savona
Frédéric Bonnaud reçoit des artistes et des intellectuels qu’il interroge longuement sur leur travail. Ecrivains, cinéastes, essayistes, comédiens ou musiciens disposent du temps nécessaire pour parler de leur œuvre et parfois réagir à l’actualité du moment.

Les chants de Mandrin, un film de Rabah Ameur-Zaïmeche.

Suite à l'éxécution de Louis Mandrin, célèbre contrebandier qui sévissait dans la France pré révolutionnaire, ses compagnons de route risquent l'aventure d'une nouvelle campagne de contrebande dans les provinces du royaume.

Dans les Chants de Mandrin, Rabbah Ameur-Zaïmèche (Bled Number One, Dernier maquis...) part de son côté dans les Pyrénées pour y ressusciter, à la tête d'une petite bande de volontaires, les mannes de Louis Mandrin déjà mis à mort par les fermiers généraux en 1755. Il y interprète Belissard, son successeur, dans une intrigue qui consiste, pour l'essentiel, à faire imprimer la fameuse complainte dédiée à cette figure annonciatrice de la Révolution française. Traversée des bois à cheval, veillées clandestines dans l'obscurité, rétorsion sanglante contre la maréchaussée et exaltation de la résistance populaire font de ce film tout à la fois un manifeste pour la contrebande cinématographique et un tract à l'usage de l'insurrection contemporaine.

Tahrir. Place de la libération, un film de Stefano Savona.

Le Caire, février 2011. Elsayed, Noha, Ahmed sont de jeunes Egyptiens et ils sont en train de faire la révolution. Ils occupent la Place jour et nuit, ils parlent, crient, chantent avec d'autres milliers d’Egyptiens tout ce qu'ils n'ont pu dire à haute voix jusque-là. Les répressions sanguinaires du régime attisent la révolte ; à Tahrir on résiste, on apprend à discuter et à lancer des pierres, à inventer des slogans et à soigner les blessés, à défier l'armée et à préserver le territoire conquis : un espace de liberté où l'on s'enivre de mots. Tahrir est un film écrit par les visages, les mains, les voix de ceux qui ont vécu ces journées sur la Place. C'est une chronique au jour le jour de la révolution, aux côtés de ses protagonistes.

Commentaires