Interview exclusive de Kasabian

Queer as Rock Jeudi 01 mai 2014

Réécoute
Interview exclusive de Kasabian
Les hooligans du rock anglais reviennent aux affaires avec un nouvel album "plus brutal et direct". Le Mouv' les a rencontrés !

Soyons clairs, KASABIAN est loin d'être un groupe "queer", c'est même tout le contraire ! Mais l'occasion de bavarder avec ces sales gosses héritiers de la Britpop était trop belle.

Petites teignes anglaises

Kasabian, c'est une sale histoire. Celle d'une bande de petites teignes anglaises, répartie entre deux lycées de la bonne ville Leicester. Un clan de "lads" dont les existences ne tournent qu'autour deux vétirables institutions britanniques: le football et la pop. D'abord nommé Saracuse, le gang poussera la provoc' à baptiser sa formation du nom d'une disciple du psychopathe Charles Manson: Linda Kasabian.

Après avoir rapidement éjecté, Christopher Karloff, le clavier et premier compositeur du groupe (viré pour "incompatibilité d'humeur", parti monter plus loin le duo Black Onassis), un homme s'impose comme le leader de Kasabian, c'est Sergio Pizzorno. Cette longue liane brune est le guitariste, auteur et compositeur du groupe. Bref, il fait tout ! Tom Meighan, le chanteur, se contente pour sa part de poser sa voix nasale sur les compositions rock/electro mises au point par son ami d'enfance. Et Pizzorno sait le chic pour écrire des hymnes monstrueux tels que Club Foot, Fire ou encore Shoot the Runner.

"hémorragie des tympans"

Dix années se sont écoulées depuis la sortie du premier disque du groupe. Dix ans de hits mais aussi de frasques, d'abus de substances et de "catchphrases" cinglantes. Comme lorsque les rockeurs traitent Miley Cyrus de "cauchemar du 21e siècle", qualifie le dernier album de Kanye West d'"hémorragie pour les tympans", ou encore lorsqu'ils définissent leur musique comme "le son d'un groupe chiant dans le sac-à-main de Madonna." C'est sans doute en raison de cette subtile arrogance, mais aussi de ses origines prolétariennes, que Kasabian a (un peu) remplacé Oasis dans le coeur des Anglais.

Le 9 juin prochain, Kasabian revient donc avec un nouvel album paresseusement intitulé "48:13" ( c'est la durée du disque). Pour son retour dans la lumière, le groupe a choisi Paris le temps d'un set torché pied au plancher, c'était mercredi soir sur la scène du Bataclan.

C'est à l'heure du soundcheck, enfermés dans les toilettes du club parisien que nous avons pu interviewer Sergio Pizzorno et Tom Meighan. L'occasion pour Le Mouv' de revenir avec le groupe sur sa phénomènale carrière, son nouvel album et ce nouveau single "eez-eh" qui divise déjà les fans:

 

"48:13", le nouvel album de Kasabian sortira le 9 juin 2014 chez Columbia/Sony Music.

Retrouver Kasabian sur Twitter.


auteur: Romain Burrel

Retrouvez toutes les chroniques de Queer As Rock

Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires