Imprime ton futur en trois dimensions

le Reportage de la Rédaction Vendredi 09 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Imprime ton futur en trois dimensions
Vous n'avez pas assez de verres pour l'apéro ? Imprimez-les ! Vous avez besoin d'une niche pour le chien ? Imprimez-en une ! Dans les fab-labs, on peut presque tout construire. Les imprimantes 3D sont peut-être l'avenir de la consommation.

 

Ca ressemble à un gros casque de salon de coiffure. Vous mettez la tête dedans, et instantanément votre crâne est numérisé sur ordinateur, millimètre par millimètre, en trois dimensions. Un ordinateur vous propose ensuite d'habiller votre double virtuel : maillot de foot, costume d'heroic fantasy...

 

Avant/après le passage dans le photomaton 3D de Digiteyezer © Corinne Pélissier, Le Mouv', et Digiteyezer

 

Une fois le choix indiqué, la machine coule le plastique. Une figurine de vous-même se sculpte lentement, de la base vers le sommet, à raison de deux centimètres de hauteur par heure. Ce service existe. L'entreprise s'appelle Digiteyezer. Elle est basée à Toulouse. Son patron, Didier Cholet, veut proposer ce service à des boutiques, aux centres commerciaux, aux wedding-planners. "Ils pourront modeler la figurine sur le gateau de mariage avec le visage des deux mariés."

 

Pour encore plus de créativité, direction les fab labs (pour "ateliers de fabrication"). Là-bas, vous pouvez tout construire en 3D, et partager vos idées avec d'autres : c'est aussi un atelier public. Le concept est né à la fin des années 90, au M.I.T. (le célèbre institut de recherches du Massachusetts). Il est en train de se démocratiser. Toujours à Toulouse, vous trouverez celui de Nico Lassabe, Artilect :

 

Nico Lassabe, fondateur du fab lab Artilect à Toulouse © Corinne Pélissier, Le Mouv'

 

L'endroit est envahi d'étudiants en archi fignolant leurs maquettes avec perceuses et outils en tout genre. Les plus enthousiastes sont persuadés de vivre là une nouvelle révolution industrielle. Pour Nico Lassabe, on le constatera quand "les enfants auront tous leurs imprimantes 3D pour réaliser eux-mêmes leurs jouets". La médecine pourrait également s'en emparer.

 

Corinne Pélissier, de la rédac' du Mouv', a rencontré ces bricoleurs high-techs. Elle nous fera visiter leurs ateliers futuristes demain dans World in Progress. Reportage complet dès 10h sur le Mouv', puis débat en studio, avec au micro de Corinne et de Laurent Kramer :

  • David Forgeron, chargé de projet à la Cité des Sciences de la Villette, à Paris
  • Laurent Ricard, cofondateur du Faclab, le fab-lab de l'Université de Cergy-Pontoise
  • Romain Pouzol, responsable impression chez CKAB, une start-up parisienne tournée vers la 3D

 

 

Commentaires