Ils ont fumé, au PS

République du Mouv' Mercredi 24 octobre 2012

Réécoute
Ils ont fumé, au PS
Vincent Peillon aurait-il fait une boulette ? En se déclarant dimanche 14 Octobre dernier ouvert à un débat sur la dépénalisation du cannabis, le ministre de l’Education nationale a soulevé un lièvre, un gros lièvre, un lièvre qui n’a pas fini d’errer dans les couloirs de l’Assemblée nationale et rue de Solferino…

Joins, pétard, , splif, herbe, shit, beuh … comme si l’usage d’un dictionnaire de synonymes pouvait taire une réalité sociale. Peu importe le terme choisi, il suffit de le nommer pour lancer le débat.

Le cannabis, oui, fait tourner la tête des politiques. Dernière victime : le Parti socialiste. Daniel Vaillant, Maire du XVIIIème, proposait en juin 2011 la création d’une filière nationale du cannabis inspirée de celle du tabac. Quelques mois plus tard, les candidats aux primaires socialistes étaient bien embarrassés par cette déclaration et n’ont pas eu d’autres choix que d’afficher leur position sur la question.

 

Si ce gouvernement avait tenté d’esquiver la question fumeuse du cannabis depuis l’élection de François Hollande c’était sans compter sur Cécile Dufflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, qui, en pleine campagne des législatives, déclare être toujours favorable à la dépénalisation du cannabis.

 

Aujourd’hui, c’est le même Daniel Vaillant, qui revient sur le devant de la scène avec la légalisation du cannabis. « Cannabis : le laxisme c’est de ne rien changer », une contribution qu’il s’apprête à présenter au Congrès du PS en faveur d’une légalisation à usage thérapeutique. Le vrai danger selon lui c’est l’inertie. Il est temps de construire une politique de santé publique autour de ce produit.

 

Signataire de cette contribution, Annick Lepetit, députée  de Paris (17ème et 18ème Arrondissements) porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Conseillère de Paris) est notre invitée.

 

La République du Mouv’ : Benoit Bouscarel

Attachée de production : Julie Verne

 

Commentaires