Il y a quelque chose de fleuri au royaume du Danemark

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mercredi 02 avril 2014

Réécoute
Il y a quelque chose de fleuri au royaume du Danemark
Après Nantes en 2013, Copenhague est la "Capitale verte de l'Europe 2014". Ce titre décerné par la Commission Européenne récompense les efforts des villes en matière de développement durable. Et la capitale du Danemark s'est fixée des objectifs très ambitieux.

Pour les copenhaguois, être écolo, c'est aussi être économe. Le patron d'une brasserie qui produit sa bière bio sans émission de carbone explique :

L'idée de brasser de la bière sans émission de carbone nous est venue de manière peu romantique. Nous voulions simplement diminuer notre facture d'électricité. Au bout de six mois, elle a fondu de 15%. Aujourd'hui nous sommes à 20% de moins que ce que nous avions l'habitude de payer.



Un pragmatisme à tout épreuve qui produit des résultats. A Copenhague, les émissions de carbone ont été réduites de 24% entre 2005 et 2012 (source). Une bénédiction notamment pour les cyclistes toujours plus nombreux : plus de la moitié des habitants de la capitale pédalent pour se rendre au boulot. Ce qui ne va pas sans générer quelques frictions avec les automobilistes.

A Copenhague, plus de vélos que d'habitants © Glober.tv

La ville ne compte pas s'arrêter là. Objectif : rendre Copenhague neutre en émission de de CO2 d'ici à 2025. La municipalité a alloué un budget de 66 millions d'euros à la mise en oeuvre de ce plan ambitieux, mais réalisable selon le conseiller en changement climatique de la ville :

Nous avons décidé d'investir principalement dans les éoliennes et les centrales biomasse. Mais pour devenir une ville avec zéro émission de carbone en 2025, nous devons aboutir à un dialogue constructif avec les investisseurs, afin que l'environnement et le chagement climatique soient aussi au centre de leurs préoccupations.



Les différents projets d'urbanisme durable en cours ont même donné naissance à un néologisme : la "copenhagenisation", ou la conception d'une ville agréable pour les cyclistes et les piétons.

Reportage pour le Mouv de Sung-Shim Courier. Mise en page : Sébastien Sabiron.
Photo d'illustration : CC Flickr Claudio Olivares Medina

 


 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires