il sauvera le monde... avec des micros algues - Shamengo

Environnement Samedi 11 janvier 2014

Réécoute
Dernières diffusions
il sauvera le monde... avec des micros algues - Shamengo
On étouffe sous les gaz à effet de serre et pourtant la solution pour s'en débarrasser nous tend les bras...

 

Pierre Caléjà parle à l'oreille des micros algues.
Ce biologiste marin sait donc mieux que personne le rôle qu'elles jouent dans la séquestration du CO2. Un phénomène que ces micros organismes sont les seuls au monde à réaliser dans son intégralité: elles capturent le dioxyde de carbone, le transforment en minéral et du coup en débarassent définitivement notre atmosphère.
Et comme la micro algue est plutôt d'humeur généreuse, elle relargue en bonus de l'oxygène.

 

Ce boulot de partenariat entre nous qui fournissons le CO2 et elles qui nous dealent de l'O2, ça s'appelle la symbiose et la nature fait ça super bien, tant qu'on lui en laisse le temps et la possibilité !

Le lampadaire absorbeur de Co2 de Pierre Caléjà est donc un hymne à la symbiose en plus d'être un outil de génie pour nettoyer l'atmosphère ambiante.
Il s'agit d'un contenant qui peut prendre n'importe quelle forme. On le remplit d'eau, de micros algues qui selon leur souche formeront un nuage vert ou orangé ou doré... et on lui adjoint une lumière.
à partir de là, les micros organismes vont faire leur boulot, notre air sera purifié et on aura en prime un éclairage verdatre ou doré mais apaisant et assez fascinant.
Le lampadaire absorbeur de micros algues est actuellement en phase de développement au sein de la toute jeune société Hop'inGreen. Si vous avez une idée de nom plus sexy pour ce lampadaire, vous êtes les bienvenus...

 

 

A propos de Shamengo, site d'informations positives:
La force de l'exemple donné par les pionniers Shamengo, des entrepreneurs verts et sociaux dont les initiatives positives changent la société, alimente un cercle vertueux que le Mouv', dans cette chronique souhaite rejoindre.

Réécoutez toutes les chroniques environnement.

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

Suivez Elisabeth Bonneau sur twitter : @BethBon

 

 

Commentaires