Il était une fois... la French Touch

La Pop au carré Mercredi 19 novembre 2014

Réécoute
Il était une fois... la French Touch
Eden, le dernier film de la réalisatrice Mia Hansen-Love est une plongée très réussie dans l'univers des années 90 avec en toile de fond l'émergence de la French Touch. Ultra-efficace.

 

Mis à part le cultissime 24 Hour Party People en 2002, les films sur la musique électro n'avaient, jusqu'à présent, pas franchement déchainé les foules. Cela devrait changer aujourd'hui grâce à Eden, le dernier film de la réalisatrice Mia Hansen-Love. Une plongée très réussie dans l'univers des années 90 avec en toile de fond l'émergence de la French Touch.

N'imaginez pas trouver ici un biopic consacré à Daft Punk ou même un film sur l'histoire de l'électro en France. Eden est un portrait, intime et resseré. L'histoire d'un DJ dans les années 90, Sven Love, le frère de la réalisatrice Mia Hansen-Love qui a vécu les spendeurs et la décadence du milieu de la night à Paris. 

 

 

Les premiers tubes, les premières soirées

Les soirées Cheers à Paris dans les années 90, c'était lui, Sven Love, alias Paul dans le film, dont on va suivre le parcours musical et personnel sur deux décennies. Des premiers tubes jusqu'à l'oubli. Eden dresse en effet un  portrait  à la fois très personnel et très sombre de la génération qui  a connu l'émergence de la French Touch.

Le rôle de Sven est joué par Felix de Givry, un passionné de musique comme lui, qui a monté son label et produit aujourd'hui des groupes comme Jabberwooky, qui figure sur la B.O du film. 

 


 

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires