Horns et la nostalgie des années 90

La Pop au carré Mercredi 01 octobre 2014

Réécoute
Horns et la nostalgie des 90's
Daniel Radcliffe de retour au cinéma dans un film sombre et romantique comme on les aime. "Horns", par le réalisateur français Alexandre Aja. Un film à mi-chemin entre la fable gothique et le film d'horreur, adapté du best-seller de Joe Hill. Signe particulier : une ambiance très 90's et une B.O qui déchire. A voir de toute urgence.

 

Ceux qui en avaient ras-le-bol de la petite gueule de Daniel Radcliffe peuvent aller se rhabiller ! Mister Harry Potter n'a pas fini de faire parler de lui. Sa prestation dans le nouveau film du réalisateur Alexandre Aja (La Colline à des yeux) est absolument bluffante et son teint d'adolescent romantique matche à la perfection avec l'histoire du jeune Ig Perrish, accusé à tord du meurtre de sa petite amie.

Une histoire signée Joe Hill

A l'origine du film, on trouve un best-seller, sorti en 2010 aux Etats-Unis, et également intitulé Horns, ou Cornes en français. Un roman qui raconte l'histoire d'un ado soupçonné d'avoir assassiné sa fiancée et qui se réveille un matin avec des cornes sur la tête.

Evidemment elles ne sont pas là par hasard : elles lui donnent un pouvoir très spécial. Grâce à elles, il va pouvoir lire les pensées les plus noires des gens qu'il croise, et donc traquer le véritable meurtrier de sa petite amie.

 

Horns est un film de genre, à mi-chemin entre la fable gothique et le film d' horreur, qui devrait aussi beaucoup plaire aux nostalgiques des années 90 avec une ambiance  à la Twin Peaks, un dress code plus grunge tu meurs, et une B.O très rock : David Bowie, The Dead Weather, Marilyn Manson ou encore les Pixies.

On n'hésite pas, on fonce !


Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires