Heymoonshaker

Rodéo sur Le Mouv' Mercredi 29 mai 2013

Réécoute
Dernières diffusions
07/01/14 Newcomers
06/01/14 Black Yaya
Heymoonshaker
Le duo de cascadeurs vocaux d'Heymoonshaker, Andy et Dave, viennent faire un raz de marée blues/beat box dans Rodéo !

 

 

"Shambled After" en Mouv' Session !


"Chocolate Jesus" reprise de Tom Waits en Mouv' Session !


À la pointe de leur époque, férus du dubstep de Skrillex, du blues originel et d'une forme de Rock décharné que ne renieraient pas The Kills, c'est sans rien changer à leur formation actuelle qu'ils auraient pu se produire à même le champs de coton du Delta cajun, berceau du blues, sans electricité. Cette recherche de la quintessence du blues, tout en le projetant comme jamais vers 2015, a ceci d'hypnotique que toute personne ayant eu la chance d'assister à un de leur concert a la sensation toute simple de " jamais ne jamais avoir vu quelque chose de tel auparavant".
Crowe pratique ici un beat-box des plus spectaculaires, une vidéo d'un de ses solos dans la rue londonienne a atteint 7 millions de vues sur Youtube. Sa bouche est un instrument. Andy Balcon, sa voix habitée souvent au bord de la rupture, cette irrépressible envie d'aller invoquer les esprits des esclaves, les affranchir par la force.
C'est certainement leurs années en tant que jeunes travellers qui leur confèrent cette authenticité imparable, cette envie de transe. "Burn the House, this is Heymoonshaker!

« Le Beatbox Blues duo Heymoonshaker a inventé un son qui intrigue le public tout autour du monde. Leur vidéos, tournées dans la rue pour la plupart, dépassent les 8,5 millions de vues au total »

Certains pourraient dire que le beatbox est un artifice vu et revu, Dave Crowe, l’homme dont la bouche est un instrument, ne l’entend pas de cette oreille. Après avoir poussé sa technique jusqu’aux limites de l’humain, il a choisi d’utiliser ses talents dans une forme artistique structurée. Cette transition a été possible grâce à sa rencontre avec Andy Balcon en Nouvelle Zélande en 2009. Andy, guitariste blues à la musicalité sans concession, a souvent la voix au bord de la rupture, mise à nu. Depuis leur rencontre, ils n’ont cessé de poursuivre leur quête de réinvention musicale et de découvertes. Ils on commencé dans les rues de Nelson (New Zealand). Ils ont quitté leur route quotidienne de travellers d’auberge de jeunesse en vignobles pour rejoindre la côte (Christchurch) et son circuit de bars-concerts, ou leur son a pris forme.
Après une pause ou chacun s’est consacré à son projet solo, la paire s’est retrouvée pour continuer l’aventure. Leur son se résume au choc entre des éléments urbains et l’esprit séminal du blues du Delta mélangées aux racines du Rock n’ Roll. Heymoonshaker est entré de plain-pied dans le 21ème siècle.
Depuis Février 2012, ils ont eu depuis l’occasion de se produire en suède, Australie, Suisses, Nouvelle Zélande, Allemagne, France et Italie.
Même s’ils sont dorénavant basés en France, leur maison mère, l’Angleterre les a vu cet été sur les scènes de Beach Break Live, Greenman Festival, Shambala, Wilderness and Kendal Calling.

Source : heymoonshaker

Le site d'Heymoonshaker

 

En concert au Divan du Monde (Paris) mercredi 29/05

 

 

Commentaires