Her : passer notre amour à la machine

La Pop au carré Mercredi 19 mars 2014

Réécoute
Her : passer notre amour à la machine
Quand Spike Jonze met son génie au service d'une love story, ça donne "Her", où l'histoire d'un homme épris d'un programme informatique. Un script rusé servi par la présence intense de Joaquin Phoenix et par la voix sensuelle et hypnotique de Scarlett Johansson.

A première vue, le pitch de Her peut sembler un brin faiblard. Un quadra moustachu, un peu timide, un peu gauche, un peu handicapé social, tombe amoureux de Samantha, la voix synthétique du système d'exploitation qui équipe son smartphone et son ordinateur. Un concept (la confrontation homme-intelligence artificielle) quasiment périmé depuis le HAL de 2001, L'Odyssée de l'Espace.


Et pourtant, Her séduit. D’abord pour ce futur proche, poétique et très crédible imaginé par Spike Jonze. Dans cet univers ouaté, à la fois rétro et futuriste, les soucis matériels n'existent plus et la technologie est censée pallier la solitude de l'homme moderne.

Ballade en amoureux © Wild Bunch

Présent sur tous les plans, Joaquin Phoenix incarne un Theodore ultrasensible qui gagne sa croûte en écrivant des lettres pour les autres. Très habile pour prêter sa plume à des inconnus, il est beaucoup moins à l'aise avec ses propres émotions. Inconsolable depuis sa séparation et geek patenté, sa vie bascule dès qu'il commence à converser avec Samantha.

L'amour soufflé dans l'oreillette © Wild Bunch


Plus qu'une idée géniale de mise en scène, la présence de Scarlett Johansson en voix off est le principal atout de ce long métrage. La comédienne fait exister Samantha, la rend tangible, sexy, séduisante et parvient à nous faire vibrer pour cette love story désincarnée. En guise de climax, la première nuit d'amour du couple vaut son pesant de cacahouètes (a voir, ou plutôt à écouter ci-dessous)



Près de quinze ans après Dans la Peau de John Malkovich, Spike Jonze laisse de côté ses digressions foutraques et signe sans doute son film le plus abouti, récompensé par l'Oscar du meilleur scénario original. Cerise sur le gâteau : la bande originale hypnotique est composée par Arcade Fire.

Her, de Spike Jonze, avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams. En salles ce mercredi.

Reportage signé Sébastien Sabiron

 


 

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires