Grande actrice et petits plaisirs

Plan B (best of) Jeudi 05 avril 2012

Réécoute
Les common Wealth sur un plateau
Frédéric Bonnaud reçoit Cate Blanchett pour la pièce Grand et petit de Botho Strauss au Théâtre de la ville et Philipp Caputo pour Clandestin (Cherche-midi).

Big and Small
A Journey across contemporary Germany
(au Théâtre de la Ville jusqu'au 8 avril).

Sydney Theatre Company théâtre
Botho Strauss Auteur
Benedict Andrews Metteur en scène
Cate Blanchett Comédien(ne)
Big and Small  création
En Anglais, surtitré en Français


Une femme.
Une femme cherche sa place dans la ville, dans la vie. Au fil du temps, les villes ont changé, et les manières de regarder la vie. Demeure la solitude.

C’est Claude Régy qui, le premier, en 1982, fait connaître en français Grand et petit. Et Botho Strauss, collaborateur de Peter Stein qui, en 1978, crée la pièce – venue en France en version originale – à la Schaubühne de Berlin. Berlin-Ouest, ville enserrée dans la RDA, où l’on imagine volontiers l’errance de Lotte, la jeune femme qui tente en vain de trouver sa place, se heurte à des gens fermés sur euxmêmes, seule, de plus en plus seule sans pour autant perdre espoir… Avec Claude Régy elle était Bulle Ogier, avec Peter Stein, Edith Clever.  À présent, c’est Cate Blanchett, qui, avec le metteur en scène australien Benedict Andrews, nous entraîne sur les pas de Lotte, et  nous fait connaître la version anglaise de la pièce - dans la traduction de Martin Crimp. Alors, le problème se déplace.  Comme d’ailleurs, depuis les années 70, s’est déplacée la situation de Berlin, de l’Europe, comme ont évolué les modes de vie. L’histoire se passe aujourd’hui dans un hôtel marocain où Lotte, touriste sans plus d’argent,  sans plus personne à qui parler, se parle à elle-même, écoute les échos de la vie qui lui parviennent de derrière les fenêtres…
Colette Godard

Photo: © DR.

 

Clandestin, un livre de Philip Caputo, publié aux éditions du Cherche-Midi.

Vous aimez Cormac Mc Carthy ?
Vous aimez Jim Harrison ?
Vous allez adorer Philip Caputo.

Gil Castle, homme d'affaires new-yorkais, ne se remet pas de la disparition brutale de sa femme. Après une longue dépression, il décide de tout abandonner pour s'installer seul avec son chien en Arizona, dans une petite bicoque perdue au milieu des terres familiales, près du ranch de son cousin. Là, à quelques encablures de la frontière mexicaine, il commence peu à peu une nouvelle vie, s'enivrant le jour de la beauté des paysages, lisant Sénèque la nuit. Mais en recueillant un immigré clandestin, rescapé d'un deal de drogue ayant mal tourné, il va faire connaissance avec la face obscure de la frontière. Celle qui, depuis des générations, pèse sur sa famille. Et avec l'apparition d'Yvonne Menendez, figure haute en couleur d'un cartel mexicain, le passé et le présent ne vont pas tarder à converger vers un final étourdissant.

Philip Caputo, prix Pulitzer pour Rumeur de guerre, nous donne avec Clandestin son grand roman américain et son livre le plus poignant. Cette fresque pleine de bruit et de fureur brosse le portrait sans concession de deux grandes obsessions américaines : la violence et la frontière, à travers une passionnante méditation sur la nature, l'identité et les racines.

Commentaires