Grammy Awards : Daft Punk is not dead

La Pop au carré Lundi 27 janvier 2014

Réécoute
Grammy Awards : Daft Punk is not dead
Ils les ont reçus 5 sur 5 ! Les Français casqués ont remporté les cinq trophées qu'ils convoitaient, la nuit dernière à Los Angeles. Cette 56e cérémonie des Grammy Awards a également consacré Paul McCartney, apparu sur scène avec son ancien complice Ringo Starr.

 

Neil Patrick Harris, le Barney Stinson de la série How I Met Your Mother, avait donc tout faux. Hier soir, il s'était risqué sur son compte Twitter au petit jeu des pronostics, prédisant la victoire aux Grammys des Foo Fighters ou de Kelly Clarkson :

 

 

Finalement, la soirée fut toute entière dédiée à Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, aka les deux Frenchies de Daft Punk, qui viennent de faire un doigt d'honneur gratos aux Victoires de la Musique pour aller se pavaner casqués sur la scène américaine qui leur réussit décidément bien. Le premier trophée est allé à leurs ingénieurs du son pour le travail effectué sur Random Access Memories. L'album a ensuite été désigné meilleur album dance/électro et meilleur album tout court de l'année. Enfin Get Lucky, leur featuring avec Pharrell Williams, a été sacré meilleur duo pop et meilleur enregistrement de l'année.

 

Daft Punk, Pharrell Williams et Nile Rodgers reçoivent le Grammy de l'enregistrement de l'année

 

Ah oui : comme c'est compliqué de s'exprimer au micro avec un casque, les Daft n'ont pas prononcé un mot, laissant le dit Pharrell remercier la Terre entière pour eux. "Honnêtement, je crois que la France est très fière de ces deux gars." Plutôt, oui. D'autant qu'ils ont joué leur tube cette nuit accompagnés de Stevie Wonder.

 

Get Lucky, par Pharrell Williams, Stevie Wonder et Daft Punk, live aux Grammy Awards 2014

 

Bon, et à part ça ? Sachez-le : le duo électro n'a pas été le seul représentant français récompensé. Cédric Gervais, le plus jeune DJ ever du Queen à Paris, a reçu le prix du meilleur remix pour son travail sur Summertime Sadness de Lana del Rey. Mais de Lana nous n'avons pas vu grand chose, tandis que Beyonce, elle, a assuré, comme d'hab' :

 

Drunk in Love, de Beyonce feat Jay-Z, live aux Grammy Awards 2014

 

Et son Monsieur Knowles en a profité pour récupérer le modeste Grammy de la meilleure collaboration rap pour son Holy Grail avec Justin Timberlake. Macklemore et Ryan Lewis ont décroché plus simplement le meilleur album rap pour The Heist, en écoute sur Le Mouv'.

Côté rock, priorité aux vieilles cannes : Led Zep' a ressuscité en recevant le prix du meilleur album du genre (pour Celebration Day). Premier Grammy de l'histoire du groupe. En même temps, c'était ça ou Black Sabbath. En découvrant la liste des nommés, la twittosphère s'était amusée :

 

 

Paul McCartney a reçu le Grammy de la meilleure chanson rock (Cut Me Some Slack, avec Dave Grohl). Sir Macca était venu en famille : il a chanté Queenie Eye, un nouveau titre, accompagné de Ringo Starr à la batterie. Et les Beatles ont été remerciés par un Grammy d'honneur pour l'ensemble de leur oeuvre.

 

Queenie Eye, par Paul McCartney et Ringo Starr, live aux Grammy Awards 2014

 

Chic et choc, comme ne l'étaient pas moins les trente-quatre mariages, homos et hétéros, célébrés sur scène par une Queen Latifah autorisée très officiellement à procéder à ces unions. Une façon de prôner le respect et de militer pour le mariage pour tous, légalisé pour l'instant dans dix-sept états américains.

 

Same Love, par Macklemore et Ryan Lewis, puis Open Your Heart de Madonna, live aux Grammy Awards

 

On retiendra enfin le prestige de la Néo-Zélandaise Lorde, repartie avec les Grammies de la meilleure chanson et de la meilleure interprétation pop de l'année pour Royals.

Puis, les fans de gros rock ont eu droit à une prestation de Nine Inch Nails en toute fin de soirée. Mieux que ça, d'ailleurs : Nine Inch Nails + Queen of the Stone Age + Dave Grohl. Seul souci : le super-groupe a été coupé par le générique de fin de la cérémonie. C'était bien la peine de poireauter jusqu'à six heures du matin.

 

 

Retour sur une précédente cérémonie des Grammy's. C'était en 2012 avec le sacre d'Adele. Cliquez ici.

Et les Golden Globes 2014, ça s'est passé comment ? Réponse par .

Retrouvez tous nos reportages Pop au Carré à 8h30 sur Le Mouv' et en cliquant juste ici.

 


Photo de couverture : capture d'écran youtube de la cérémonie

Compte-rendu antenne : Corinne Pélissier

Mise en page : Augustin Arrivé

Crédits Photo : CLIFF LIPSON/LANDOV/MAXPPP - Image #: 26816926 Thomas Bangalter and Guy-Manuel De Homem-Christo of Daft Punk perform on stage during the 56th Annual Grammy Awards in Los Angeles on January 26, 2014. CBS/Cliff Lipson /Landov

 

Commentaires