Google+ : le genre extra-large

L'actualité numérique Vendredi 12 décembre 2014

Réécoute
Google : le genre extra-large
Sur son réseau, Google propose désormais à ses utilisateurs de déterminer eux-même leur genre, marchant ainsi clairement dans les pas de Facebook.

 

Cette semaine, Google+ - oui, ça existe encore - étrenne une nouvelle fonctionnalité qui lui vaut un concert de louanges sur le web. Désormais, les usagers vont pouvoir déterminer leur genre. Fini le choix entre "homme", "femme" et "autre" comme c'était jusqu'ici le cas, le réseau a ajouté une quatrième possibilité: "custom", à savoir un champ à remplir soi-même laissant toute liberté aux internautes.

Assez clairement, Google+ suit la voie ouverte par Facebook il y a quelques mois. Le réseau de Mark Zuckerberg avait lui aussi décloisonné la question du genre en proposant plus de 50 choix possibles à ses utilisateurs.

Est-ce que ce geste de Google a un lien quelconque avec la colère de la communauté LGBT contre Facebook lors de "l'affaire" des pseudos vs noms légaux ? Mystère, mais on imagine que la démonstration de force des associations LGBT, qui a propulsé ELLO sur le devant de la scène, n'a laissé aucune entreprise du numérique indifférente.


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires