Google et Apple se fritent sur la musique en ligne

L'actualité numérique Vendredi 24 mai 2013

Réécoute
Google et Apple se fritent sur la musique en ligne
Google Play All Access d'un côté, iRadio de l'autre : Google et Apple se lancent à l'assaut du marché de la musique en streaming. Un marché sur lequel Spotify, Rdio ou Pandora sont déjà positionnés. De jolies batailles en perspective.

 

Hier, George Moustaki s'éteignait, et nos timelines Facebook et Twitter se remplissaient d'hommages, de souvenirs et d'extraits de chanson du gentil barbu qui a bercé l'enfance de pas mal d'entre nous. Dans ce concert de louanges, le sémillant Pascal Nègre, ci-devant patron d'Universal Music France, à commis un tweet qui a, comme on dit dans les grands médias, "agité la Toile" :

 

 

Un message de condoléances en forme de réclame pour le moins maladroit, qui vient rappeler que l'industrie de la musique n'est toujours pas sortie de l'auberge.

Pourtant, depuis le développement du partage de musique en peer to peer, le modèle économique de l'industrie de la musique vacille dangereusement. Incapables de s'adapter au développement de ces nouveaux usages et des nouveaux modes d'écoutes, les maisons de disque et autres éditeurs doivent aujourd'hui composer avec d'autres acteurs.


Notamment sur l'offre de streaming musical, sur laquelle Spotify, Deezer ou encore Rdio sont déjà bien positionnés. Et dans les semaines qui viennent, ce sont les géants Google et Apple qui débarquent sur ce secteur.


Retour sur les enjeux posés par ces nouveaux services dans la chronique en réécoute en haut de cette page.

Illustration : capture d'écran du nouveau service de Google.

 

Guillaume Ledit

Toutes les chroniques Suivez le geek

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes 

 

 

 

Commentaires