Google dit non au porno plein les yeux

L'actualité numérique Lundi 10 juin 2013

Réécoute
Google dit non au porno plein les yeux
La firme de Mountain View vient d'interdire les applications porno pour ses Google Glass. Pas encore commercialisé, l'objet focalise toutes les attentions.

 

Google fait son Apple. L'entreprise vient officiellement de bannir le porno sur ses fameuses Google Glass, les binocles connectées que la firme s'apprête à commercialiser.

 

 

Quelques rares privilégiés sont en train de tester en ce moment même ces lunettes du futur, dont on a déjà parlé ici, et qui affichent donc sur un coin de la monture des contenus péchés sur Internet. Et qui dit Internet, dit forcément porn, comme le stipule la règle 34 de l'Internet :

Si ça existe, il en existe une version porno, pas d'exceptions.


 

En attendant que les Google glass soient vendues, évidemment des boîtes imaginent déjà des app qui seront compatibles avec elles, de la même façon qu’il en existe toute une tripotée sur nos téléphones dits intelligents. Et forcément, des petits malins ont annoncé la semaine dernière, je cite, “la première app porno pour Google Glass au monde”, la bien nommé “Tits and Glass”, soit “Nichons et lunettes”. Fallait y penser.

Mais Google n'entend pas laisser les aficionados de porn et de POV prendre d'assaut son nouveau joujou. L'entreprise a donc changé ses conditions d’utilisation, refusant toute app comportant des scènes explicites.


Apprenez-en plus en écoutant la chronique ci-dessus.

Andréa Fradin

Toutes les chroniques Suivez le geek

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes 

Commentaires