George R. R. Martin : un roi parmi les ducs

le Reportage de la Rédaction Jeudi 03 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
George R. R. Martin : un roi parmi les ducs
Pour son passage en France, le créateur de Game of Thrones a choisi Dijon, cité des ducs de Bourgogne. George R. R. Martin s'est livré à une séance de dédicaces marathon : des centaines de fans à satisfaire. Avant de les rencontrer, la pop star littéraire s'est confiée au micro du Mouv'.

C'est un petit monsieur chaleureux, souriant, aux airs de bon vivant. Un écrivain de 65 ans, propulsé au rang de star internationale depuis le début du phénomène Game of Thrones, brillamment adapté pour la télé par HBO.

Quelles sont les clefs de son œuvre ? Que nous réservent les deux derniers tomes de la saga ? Comment un écrivain décide t-il de sacrifier violemment ses emblématiques héros ? Retrouvez ci-dessous l'interview exclusive de George R. R. Martin, par Cyril Sauvageot : 

 

Pour les fans français de la saga, la venue de celui qu'ils considèrent comme "le nouveau Tolkien" est un événement. Les plus hardcore d'entre eux ont commencé à faire le pied de grue dès 2h du matin devant librairie Grangier, qui accueillait la séance de dédicaces. A 9h, un peu plus de 200 personnes attendent sagement.

A 13h, ils sont plus de 2.500 (selon la police), à l'ombre pour les chanceux, en plein cagnard pour les autres.

Un bout de la file à 16h © Sébastien Sabiron 


Mobilisées pour l'événement, les associations médiévales de la région communiquent leur passion du Moyen Âge à un public réceptif, bien que prisonnier de la file d'attente. De taille et d'estoc croise le fer sur la place Grangier avec une connaissance encyclopédique de l'art de la guerre.

Duel au soleil © Sébastien Sabiron


Robin Couard, président de la compagnie Gentes Dames et Chevaliers en profite pour tordre le cou à quelques clichés :

Le chevalier qui tombe avec son armure et ne peut pas se relever, c'est un cliché. Au Moyen Âge, on est propre, on se lave tous les jours. On connaît déjà toutes les plantes qu'on retrouve aujourd'hui dans certains de nos médicaments. Au Moyen Âge, on a déjà des notions de chirurgie.


Le chevalier Robin et son écuyer © Sébastien Sabiron 

 
Où l'on apprend au passage que même les paysans machouillaient de la menthe et de la coriandre pour avoir bonne haleine. Freedent n'a donc rien inventé.

Pendant ce temps dans la file d'attente, les esprit s'échauffent. Certains faquins débarqués sur le tard intriguent et complotent pour se glisser au premier rang. Il y a des Littlefinger (le traître de haut-vol de la saga) dans l'assemblée. "Quelques têtes vont rouler", prévient un fan qui patiente depuis 6h du mat'.

Le comité de soutien de Lord Baelish, alias Littlefinger © Sébastien Sabiron


Et puis George R.R Martin arrive, encadré par huit chevaux et acclamé par la foule. Devant l'entrée de la librairie, la Garde de Nuit (premier forum francophone sur la saga GOT) lui réserve une haie d'honneur, toutes (véritables) épées levées.

GRRM en balade © Sébastien Sabiron 


Un peu surpris par la mise en scène, l'écrivain s'en amuse, tout sourire pour ses fans. Non, vraiment on vous le dit, il est sympa ce George.

A l'étage de la librairie, la signature fleuve débute : quatre heure de dédicaces, avec quelques macarons pour la faim et du thé glacé pour se rafraichir. Comme des sujets pendant l'audience du roi, les fans défilent devant lui, offrent du Bourgogne, de la confiture de mirabelles... Et repartent avec le sceau du souverain.

L'auteur barbu ne se dépare pas de son sourire, montre une vraie empathie pour ses lecteurs, avec un mot pour chacun d'entre-eux.

Comment allez-vous ? (...) Oh ! La garde de nuit ! Jolis costumes. (...) Vous venez de Paris ? J'adore Paris (...) Vous n'avez pas de bouquin ? Pas grave, je vais signer votre bout de papier. Je signe tout sauf des chèques en blanc !


Une créature sans masque (lire Pop au Carré du 2 juillet) © Sébastien Sabiron


Et la magie du papa du Trône de Fer opère. Épuisés mais ravis, les fans exhibent fièrement leur paraphe, séduits par l'humilité de l'un des auteurs les plus en vue du moment (cliquez sur le player pour entendre les réactions émues de quelques lecteurs.)

"On peut mourir maintenant... Enfin quand on aura vu la saison 5" © Sébastien Sabiron 


A peu près certains de ne plus jamais revoir leur idole à Dijon, les fans bourguignons se consoleront avec la traduction française de L'Oeuf de Dragon (éditions Pygmalion), prequel de GoT qui retrace l'ascension de la famille Targaryen.

La saison 5 de la série (qui sera tournée en partie en Espagne) ne débutera que le 6 avril 2015. L'hiver approche, mais il prend son temps.

Reportage, photos : Sébastien Sabiron (@sebsabiron).


 

En petit cadeau bonus, l'équipe de RF8 vous a concoté une playlist 100% GoT ! Attention certaines musiques peuvent remuer des souvenirs douloureux...

 


Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes


La folle journée dijonaise de George R.R Martin

Commentaires