Game of Thrones, au royaume du téléchargement

L'actualité numérique Mardi 02 avril 2013

Réécoute
Game of Thrones, au royaume du téléchargement
Alors que vient de débuter la troisième saison de la série la plus téléchargée au monde, HBO va-t-il bousculer la chronologie des médias pour s'adapter aux usages ?

 

Si vous appréciez Game of Thrones, nul doute que vous avez passé votre 1er avril à camper devant votre annuaire de torrents préféré, à guetter fébrilement le premier épisode de la troisième saison, en maudissant les fichiers corrompus et les vilains leechers. Selon une étude publiée l'année dernière par le site TorrentFreak, la série de HBO est la plus téléchargée au monde.

C'est bien simple, avec une moyenne de 4,2 millions de téléchargements par épisode, elle compte autant de fans pirates que de téléspectateurs sur le réseau câblé américain, son coeur de marché. A ceux qui réclamaient une offre dédiée en ligne (ils étaient prêts à payer 12 dollars par mois), la chaîne a d'abord poliment dit non. Pour combien de temps ?

Au mois de février, David Petrarca, l'un des réalisateurs de la série, s'était satisfait du "buzz culturel" provoqué par la dissémination de Game of Thrones sur Internet. Et ce week-end, c'est carrément le directeur de la programmation de HBO qui est sorti du bois, en déclarant que le taux de téléchargement exponentiel de GoT était "en quelque sorte un compliment".

Jamais à la traîne, HBO a d'ores et déjà bousculé la chronologie des médias en accélérant la diffusion de sa série à l'international : désormais, vous pouvez regarder les épisodes sur Orange Cinéma Séries 24 heures seulement après leur diffusion aux Etats-Unis. Autrement dit, les producteurs commencent à tirer quelques leçons d'une situation qui était parfois inique jusqu'à présent (très bien immortalisée par The Oatmeal, dont est extraite la vignette ci-dessous).

A quelques semaines des conclusions de la mission Lescure, l'exemple HBO donnera-t-il quelques idées aux industriels de la création ?

Retrouvez Olivier Tesquet sur Twitter.

Toutes les chroniques Suivez le geek

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes 


 

Commentaires