Fury Road : le retour de Mad Max

Les grossiers de l'écran (2013-2014) Lundi 28 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Fury Road : le retour de Mad Max
Il avait disparu des écrans depuis presque 30 ans : ce week end, on a enfin vu notre Max Rockatansky d'amour de retour dans la toute première bande annonce de Mad Max : Fury Road, de George Miller. En attendant de découvrir le film en mai 2015, repenchons-nous sur le phénix du bitume.

Depuis ce week-end, la planète geek chante à l'unisson les louanges de la toute première bande-annonce dévoilant les images de Mad Max : Fury Road. Il s'agit du quatrième volet des aventures du héros post-apocalyptique créé en 1979 par George Miller et les scénaristes Byron Kennedy et James McCausland.

Ce nouveau Mad Max, annoncé et repoussé depuis plus de 15 ans, auquel les fans n'osaient plus croire, promet une expérience visuelle et sensorielle hors du commun, avec un Tom Hardy en digne successeur de Mel Gibson dans le rôle du Road Warrior.

 

Des débuts difficiles pour un film très attendu

Tourné entre l'été et la fin 2012 après plusieurs faux départs, Fury Road a connu aussi une période de post-production inhabituellement longue, rallongée par le tournage de scènes additionnelles demandées par le studio Warner à l'automne 2013.

D'aucuns s'inquiètent des raisons exactes qui ont motivé ces reshoots, de même que de voir la sortie du film repoussée à une date aussi lointaine que mai 2015 alors que le tournage principal est terminé depuis presque deux ans.

Mais toujours est-il que les échos des premières projections test organisées par Warner aux Etats-Unis se sont révélées ultra positives. Et les images que nous avons découvert ce week-end ont franchement tout pour rassurer.

La réaction enflammée sur les réseaux sociaux prouve en tout cas une chose : Mad Max a terriblement manqué au public, qui semble avoir désespérément besoin d'un héros badass et humain, plus authentique et moins édulcoré que la horde de super héros qui envahissent les écrans depuis tant d'années.

Qu'il s'agisse des vieux geeks de plus de 35 ans ou des plus jeunes générations, la franchise Mad Max, gage de grande qualité malgré un 3ème volet inégal, est plus que jamais adulée et sa résurrection attendue comme le messie.

Réalisé pour trois bouts de tôle froissée mais avec un génie de la mise en scène à sa tête et une équipe de cascadeurs fous, le premier Mad Max fut un choc indélébile partout où il fut montré.

 

Sa première sortie en France, au début de l'année 1980, fut ternie par le classement X du film (pour violence) et son exploitation en salles dans une version tronquée.

En 1982, la sortie triomphale, en France comme dans le reste du monde, du second opus, Mad Max 2 : le défi (The Road Warrior), conduira la nouvelle majorité culturelle à autoriser le premier Mad Max à ressortir dans nos salles en version intégrale.

Quant à Mad Max 2, il assoit pour de bon le mythe et restera à ce jour le volet le plus populaire et adulé de toute la saga.

 

Plus que du 3ème opus Mad Max : au-delà du dôme du tonnerre (une déception malgré d'évidentes qualités), sorti en 1985, c'est bien de Mad Max 2 que Fury Road se réclame ouvertement, comme l'a déclaré George Miller lui-même à San Diego le week-end dernier.

Au vu des images de l'incroyable bande-annonce du film, le réalisateur, qui fêtera ses 70 ans en mars 2015, semble n'avoir rien perdu de toute sa fougue et sa virtuosité.


> Retrouvez tous Les Grossiers de l'écran

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Commentaires