Frédéric Beigbeder : Super Connard

Portrait à bout portant Vendredi 01 novembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Frédéric Beigbeder : Super Connard
L'écrivain/dandy sur le déclin est l'initiateur du manifeste des 343 salauds qui s'érige contre le projet de pénalisation des clients de prostituées.

Il y a des gens comme ça, qui feraient mieux de continuer à se pavaner en costumes sur mesure et mi-bas en soie plutôt que de déboucher frénétiquement leur stylo plume en toute circonstance. Enfin.

 Né le 21 septembre 1965 à Neuilly sur Seine dans une famille protestante d’origine béarnaise, un ancien état souverain des Pyrénées Atlantiques, rien à voire avec la sauce, il est le deuxième fils de Christine de Chasteigner de La Rocheposay, « comme les soins visage ». Lors de ses études à Science Po’, il fonde le Caca’s Club, acronyme du Club des analphabètes cons mais attachants, où il côtoie Jean François Copé et Edouard Baer.

 Concepteur, rédacteur, interviewer, préfaceur, il a une passion pour les métiers en « eur » et a pour boisson préféré la caïpirinha avec beaucoup de glace pilée. Le 28 janvier 2008 il copie éhontément son idole Bret Eston Ellis, et passe 48 heures en garde à vue pour avoir pris de la cocaïne sur le capot d’une voiture, devant une boite de nuit parisienne pour dandys sur le déclin. J’ai nommé…

FREDERIC BEIGBEDER !

Commentaires