François Hollande, la mouche et l'Ukraine

Infomix (2015-2016) Jeudi 05 février 2015

Réécoute
François Hollande, la mouche et l'Ukraine
L'infomix, c'est l'actu sonore de la journée compilée en musique et avec un pas de côté. Aujourd'hui, les ondes radio bruissaient de la conférence de presse de François Hollande perturbée par une mouche et de la situation en Ukraine.

C'est sa cinquième conférence de presse semestrielle depuis le début de son mandat. Perturbé par une mouche qui a bien fait marrer Twitter, François Hollande a évoqué pèle-mêle plusieurs mesures destinées à faire perdurer "l'esprit du 11 janvier", l'unité nationale des marches qui ont suivi les attentats de paris.

Parmi ces mesures, le "nouveau contrat civique" englobe un "service civique universel" et une "réserve citoyenne". Ces deux dispositifs existent déjà, mais doivent monter en puissance. Aujourd'hui, un candidat sur cinq obtient un service civique. François Hollande s'est engagé à ce que tous les candidats soient acceptés et ce dès le 1er juin. L’État devra donc faire un effort budgétaire : 600 millions d'euros annuel pour accueillir tous les jeunes volontaires contre 170 millions d'euros actuellement.

Après sa conférence de presse, le chef de l’État s'envolait pour Kiev pour tenter d'établir une solution de sortie de crise avec Angela Merkel. François Hollande a rappelé que la France "n'est pas en guerre en Ukraine" et qu'elle doit "tout faire pour que la diplomatie et la politique reprennent leurs droits." Clin d'oeil aux russes qui "s'inquiètent toujours", il a précisé que les américains ne téléguident pas les positions françaises. Présent lui aussi en Ukraine, John Kerry, secrétaire d’État américain s'est lui montré très ferme à l'égard de Moscou, appelant la Russie "à un cessez le feu immédiat".


Auteur : Sébastien Sabiron / Réalisation : Medhi Fatah

Commentaires