Folkore russe et guerre froide

L'été en poche Mardi 27 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Folkore russe et guerre froide
La sélection littéraire d'Elodie Emery: Les muses parlent de Truman Capote (Ed. Flammarion). Quand les Américains vont en Russie durant la Guerre Froide, c'est avec James Bond... mais pas seulement.

Affiche du film de James Bond, "Bon baiser de Russie" de Terence Young, avec Sean Connery.

En 1955, en pleine guerre froide, une troupe de chanteurs noirs va de Berlin à Leningrad pour y jouer le fameux opéra de George Gershwin, Porgy and Bess.
Truman Capote suit la tournée comme correspondant du New Yorker et tient une chronique précise et pleine de malice des aventures - et mésaventures - de la troupe dans la Russie soviétique : voyage en train spécial, accueil par les officiels russes qui ignoraient que les chanteurs étaient noirs, description des grands magasins, balades en bus jusqu'au soir de la générale...
Malgré une impartialité affichée, Truman Capote excelle à rendre les situations, les personnages et les dialogues dans un style vivant et poétique et nous offre un grand moment de littérature.

Elodie Emery: "On a aussi le droit de trouver que De sang froid, c'est très long et très chiant. A mon avis, il vaut mieux voir le documentaire de Werner Herzog, Into the abyss, qui est sorti l'année dernière : c'est la même histoire, ça dure 1h30 et c'est génial."

 

 

Commentaires