Flickr va-t-il trop loin dans les fonctions automatisées ?

Le Hub (2015-2016) Mardi 12 mai 2015

Flickr, qui appartient à Yahoo, a présenté la semaine dernière une nouvelle version de son site.
Les fonctionnalités de recherche ont été vraiment améliorées.
On peut par exemple chercher des photos par 
- tonalités de couleur
- orientation de la photo
- sa taille
- la date de prise de vue.
Mais une nouveauté ne plait pas du tout le monde : l’ajout automatique de tags, autrement dit les mots clés
L’idée de départ est géniale : Flickr scanne l’intégralité des photos hébergées et ajoute des tags automatiquement, par rapport à celui son outil de reconnaissance visuelle détecte sur les photos. Des montagnes, des animaux, des véhicules, des monuments...
Le problème : l’ajout de ce mots clé se fair sans demander l’avis des auteurs des photos.
Si l’auteur supprime les mots clés qui sont ajouté par le site, les infos seront conservées par Flickr.
Bien sur, si les photos sont privées, Flick ne peut y accéder,
Et le site indique même que si le photos sont publique, aucune humain ne va fouiller dans vos photos, c’est un algorithme qui se charge du sale boulot.

Flickr, qui appartient à Yahoo, a présenté la semaine dernière une nouvelle version de son site.

Les fonctionnalités de recherche ont été très améliorées. On peut par exemple chercher des photos par tonalités de couleur, orientation de la photo, leur taille ou même leur date de prise de vue.

Mais une nouveauté ne plait pas du tout le monde : l’ajout automatique de tags, autrement dit les mots clés accolés aux infos liées aux photos.

L’idée de départ était pourtant géniale : Flickr scanne l’intégralité des photos hébergées sur ses serveurs et ajoute des tags automatiquement par rapport à ce que son outil de reconnaissance visuelle détecte sur les photos. Montagnes, animaux, véhicules, monuments... L’algorithme n'est pas parfait mais est assez efficace.   

Le problème : l’ajout de ces mots clés se fait sans consentement des auteurs des photos.

Et si l’auteur supprime les mots clés qui sont ajoutés par le site, les infos seront conservées par Flickr.

Bien entendu, si les photos sont privées, Flick ne peut y accéder. Et le site indique même que si le photos sont publiques, aucun humain ne va fouiller dans vos photos.

C’est un algorithme qui se charge du sale boulot...

 

Tags

Commentaires