ferme urbaine parisienne

Environnement Vendredi 29 août 2014

Réécoute
Dernières diffusions
ferme urbaine parisienne
Si on faisait pousser des fraises sur les toits de Paris ? Dans moins de trois semaines, la première ferme de production agricole urbaine s’installera sur les toits du 20ème arrondissement de Paris.

Yohann Hubert est le concepteur de la première ferme urbaine qui s'installera à Paris d'ici quelques jours. Il est grenoblois et c'est sur le toit de la Casemate en Isère qu'on l'a rencontré, au milieu d'un véritable champs de fraises cultivées dans des bacs de moules frites !... des bacs récupérés chez un restaurateur du quartier.

La récup, c'est une des clés du système de ferme urbaine bio qu'a conçu notre biologiste. Récup de contenants plastiques, récup d'eau et récup de déchets organiques produits par la ville pour créer le substrat qui reçoit les plantes.

En attendant Paris, sur les toits de Grenoble ... 

Le système est productif, 25 000 plants y sont actuellement en attente de rejoindre la ferme parisienne et avec ses 1500 kg de légumes récoltés l'an dernier sur 250m2, on se rapproche d'une production bio en plein champ... Sauf que là, c'est la ville avec ses contraintes de manque d'espace et de terres inexistantes auxquelles le système de production de Yohann Hubert tente de répondre.

Ce reportage sur les toits de Grenoble avec le président de l'association française de culture hors sol, nous donne un avant goût des fraises qu'on récoltera ces prochaines années dans Paris.

crédits photo:Yohann Hubert. édition Ulmer. tiré du livre: Cultiver ses légumes hors-sol: Guide pratique du potager productif en ville.

 

 


Réécoutez toutes les chroniques environnement.

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

Suivez Elisabeth Bonneau sur twitter : @BethBon

 

 

Commentaires