Faut-il être "unique" pour être quelqu'un?

Façon de penser Jeudi 09 janvier 2014

Réécoute
Faut-il être "unique" pour être quelqu'un?
C'est la pub qui tourne en ce moment: "devenez artiste, rebelle, extraordinaire, unique, poète, célèbre". Et tout ça, grâce à la 4G. Mais faut-il être unique pour être quelqu'un?

 

Une pub pour un opérateur téléphonique qui a le même nom qu'une entreprise de BTP, avec le fameux refrain de la chanson All that things that I've done du groupe The Killers.

On y voit des gens faire des trucs de dingues - trop cool! De l'escalade, de la formule 1 - ou la fête. Et ce message: "devenez artiste, rebelle, extraordinaire, unique, poète, célèbre" et pour finir, "devenez qui vous voulez".  Une certaine manière de répondre à la question : "qui suis-je?"

Mais faut-il forcément être "extraordinaire" ou "unique" pour être quelqu'un? Surtout si c'est pour acheter le même téléphone que tout le monde?

Dans la société de consommation, Jean Baudrillard soupçonne que cette recherche de la différence à tout prix vient justement du fait qu'il n'existe plus du tout de différence: il faut consommer pour exister et consommer la même chose que les autres.

C'est sur la perte des différences que se fonde le culte de la différence.


 

Explication dans la chronique façon de penser de Gilles Vervisch.


> Retrouvez toutes les chroniques "Façon de penser"

> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

> Crédit Photo :

Paternité Certains droits réservés par Dan Zen

Commentaires