Fappening: la réponse politique

L'actualité numérique Mercredi 01 octobre 2014

Réécoute
Fappening: la réponse politique
Un mois tout pile après l'irruption sur le net de ces nombreuses photos volées de stars dénudées, le Parlement de Californie répond avec une loi punissant la diffusion de ce genre d'images.

 

Un mois, en "temps Internet", c'est très long. C'est toute une vie, presque. C'est dire si le Fappening / Celebgate restera comme un évènement marquant, dans et en dehors du web.

La preuve, puisqu'après les grandes entreprises du numérique, sommées d'agir une fois le constat fait que leurs espaces de stockage en ligne étaient de vraies passoires, ce sont désormais les politiques qui répondent.

En Californie, le gouverneur Jerry Brown, vient de signer de nouveaux textes pour empêcher la diffusion de photos ou de vidéos volées "à contenu sexuel". Au delà du revenge porn, ce sont aussi et surtout les célébrités, nombreuses à résider en Californie, qui sont concernées, soyez-en bien conscients.

Jerry Brown, gouverneur de Californie. 

 

Autre cible de cette nouvelle législation : les drones. De nombreuses personnalités s'étaient inquiétés de voir l'usage de ces appareils se développer chez les paparazzi en quête d'images privées. Ce sera désormais très difficile, voire impossible en Californie, puisqu'un second texte interdit désormais l'utilisation de drones pour "enregistrer des activités personnelles ou familiales".

Est-ce que tout cela empêchera la diffusion en ligne de clichés de gens tout nus à leur insu ? Rien n'est moins sûr.


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes


PaternitéPas d'utilisation commercialePas de modification Certains droits réservés par Steve Rhodes

Commentaires