Et si "l'horloge biologique" n'existait pas?

Façon de penser Jeudi 03 octobre 2013

Réécoute
Et si "l'horloge biologique" n'existait pas?
Les enfants seraient "déboussolés" et "fatigués" par les nouveaux "rythmes scolaires" qui ne seraient pas adaptés à leur "horloge biologique". Mais si la fameuse "horloge biologique" n'existait pas? Eh bien la "nature humaine" n'existerait pas non plus.

 

La "réforme des rythmes scolaires" voulue par le minsitre de l'éducation et mise en place depuis la rentrée 2013 par certaines communes fait pas mal de mécontents, à commencer par les parents. Pourquoi?

En dehors des questions d'argent ou de personnels, cette nouvelle organisation de la semaine rendrait les enfants "déboussolés" et "fatigués". D'ailleurs, on hésite pas à demander leur avis à des "chronobiologistes", censés étudier notre "horloge biologique".

 

 

Mais cette fameuse "horloge biologique" existe-t-elle? Autrement dit, notre corps a-t-il un rythme "naturel", une organisation du temps qui, par exemple, dicterait nos heures de repas ?

Pourtant, on a pu montrer que ces fameuses heures de repas n'ont rien de naturel, mais sont purement culturelles et nous viennent des habitudes prises dans les monastères.

Mais si l'horloge biologique n'existe pas, alors, il n'y a pas non plus de "nature humaine", ou comme le disait Merleau-Ponty:

Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme     


 

> Retrouvez toutes les chroniques "Façon de penser"


> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires