Et la palme du sexisme est attribuée à....

Billet d'humeur Jeudi 01 mai 2014

Réécoute
Et la palme du sexisme est attribuée à....
Le sexisme, c'est une vocation, un sacerdoce mais le sexisme, c'est avant tout un travail d'équipe. Sans les publicitaires, les politiques, la presse et Internet la misogynie n'existerait pas, et on ne serait pas tous réunis ici aujourd'hui pour attribuer la palme du truc le plus sexiste de la semaine.

 

C'est un immense honneur pour moi d'avoir été choisie pour présenter cette cérémonie de la misogynie ordinaire et du sexisme bas du front.

Alors, dans la catégorie "Ils ne font vraiment pas avancer la cause des femmes"

 

Les nominés sont:

 

Alors, humour de droite, c'est un compte twitter qu'on aime bien d'habitude, mais cette semaine ils ont tweeté ça et ils nous avaient habitué à mieux.

 

Ah oui, c'est hilarant, d'ailleurs, je viens de perdre mon stérilet tellement je ris fort à l'intérieur de moi.

 

Dans la catégorie "ils ne font vraiment pas avancer la cause des femmes", les autres nominés sont

 

Parce que machine à fellation il y a et ça aurait presque mérité une chronique tout entière.

Mais il faut que je vous lise l'intro de cette article pour que vous comprenniez vraiment pourquoi ça a toute sa place dans cette shitlist

" Après le lave-vaisselle, l’aspirateur, la machine à laver, l’Homme a trouvé un nouveau moyen de se passer des services de la femme en inventant une nouvelle machine, l’Autoblow. Soit, une machine à sucer".


 

Fin de la citation, et là, je me facepalme tellement fort que je viens de me provoquer une hémorragie cérébrale. Je précise par ailleurs que cette tartine a été écrite par une femme. Ce qui donne tout son sens au proverbe  "fais du bien à ton cochon, il chiera sur ton balcon"

Et enfin, toujours dans la même catégorie, le dernier nominé est....

  • Sanofi pour son appli destinée aux hommes pour survivre aux sautes d'humeur des femmes quand elles ont leurs règles

 

Le prix est évidemment attribué à ....

SANOFI

Et c'est vraiment dommage, le créateur de l'appli ne peut pas venir chercher son prix, il est en train de chasser le mammouth.

Je vous explique le principe... Mais faisons d'abord un point sémantique.

Il est donc question de règles, de ragnouttes, de ragnagnas, d'utérus en carpaccio, de Dexter saison 5 épisode 2 dans ton slop, de vagin en tartare... bref de menstruations. Et oui, c'est important d'employer des mots crus, et d'appeler un chat un chat pour contredire enfin tous les clichés crétins et surranés véhiculés autour de ces fameuses règles. Notamment par la publicité.

Non, les règles ne sont pas bleues indigo et elles ne s'écoulent pas dans un joyeux ruissellement.

Non, quand on on a ses règles, on n'est pas obligées de faire du twirling bâton montées sur des rollers en secouant nos cheveux comme le montre toujours la publicité. On a le droit de se comporter normalement.

Et enfin, et c'est un point crucial, NON, quand une femme a ses règles, elles n'est pas nécessairement de mauvaise humeur, à fleur de peau, déprimée ou agressive.

Alors, oui, cette mise au point est nécessaire d'abord parce que d'après le rapport commandé par le  Conseil supérieur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, 59% des femmes s'entendent dire sur leur lieu de travail "elle est de mauvaise humeur parce qu'elle doit avoir ses règles".

Cette mise au point est surtout cruciale parce que Sanofi, notre vainqueur de la semaine donc, vient de créer une appli pour aider les hommes à survivre quand leurs femmes ont leurs règles.

Ca s'appelle SOS PMS pour SOS syndrome prémenstruel. C'est une appli qui sert a faire la promo d'un medicament contre les règles douloureuses que le laboratoire vient de mettre  au point.

 

D'abord, messieurs, vous pouvez entrer le dernier jour des dernières règles de votre compagne, et l'application vous informera donc de la date de ses prochaines règles avec des alertes régulières façon "impact dans deux jours, shitstorm incoming".

S'affiche sur l'appli un genre de calendrier avec des symboles selon les periodes de la dite compagne et les conseils qui vont avec

- pendant les jours de règles, par exemple apparait le picto d'une femme avec une tête de nazi, et ce type de conseil

Ne communiquez pas avec elle oralement, écrivez-lui sur des post-it


 

ou encore

Buvez une bière et proposez-lui sans la brusquer une tisane.


 

Et ça, c'est n'importe quoi, quand c'est la bande de gaza dans ton slip, je peux te dire que t'as plus envie de te coller la tête directement dans le fût que de boire une camomille. Mais passons.

Pendant la période d'ovulation, le picto, c'est une femme avec un coeur dans le vagin, c'est véridique. Et ils conseillent, de

Lire le kamasutra ensemble ou de tester des préservatifs aromatisés



Parce que quand elle ovule, la femme ne demande qu'à être fécondée, c'est bien connu.

Et enfin, quand elle n'est ni en train d'ovuler ni en pleine période de règles, la femme est représentée par un picto de femme dans une piscine. Allez savoir pourquoi... Et l'appli conseille à l'homme d'offrir à la femme du chocolat ou un sac à main pour qu'elle soit plus clémente quand elle se transformera à nouveau en Waffen SS.

Cette application est le truc le plus sexiste et le plus con de la semaine voire de 2014.

Heureusement, hier soir, Sanofi a annoncé que le retrait de l'appli sur l'AppStore, Playstore et YouTube était en cours et qu'ils présentaient leurs excuses pour cette initiative inadaptée.

C'est très bien sauf que j'ai cherché et il existe toujours trois applis de ce type qui répondent aux doux noms de "Code rouge" ou "Syndrome prémenstruel mon pote".

 


Suivez Nadia Daam sur Twitter

Tous les émissions "Le 12:30"

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

Commentaires