En 2020 , on lance le chantier du tunnel sous la Méditerranée

Mouv' Futur (2015-2016) Mardi 05 mai 2015

Réécoute
En 2020, on lance le chantier du tunnel sous la Méditerranée
Le projet existe mais il est aujourd'hui gelé. Pourtant, il est loin d’être irréaliste. Et si d’ici 5 ans, le chantier du tunnel ferroviaire sous la Méditerranée était enfin lancé ? Comme chaque soir, la rédaction de Mouv’ se projette en 2020.

Réalité 

En 1979, l’Espagne et le Maroc lancent ensemble les études préalables à un grand projet de liaison fixe entre l’Europe et l’Afrique au niveau du détroit de Gibraltar.  Les Nations Unies s’y intéressent à partir de 1982. Le projet prévoit le franchissement de cette portion maritime grâce à des galeries souterraines ferroviaires.

 

 

Pour répondre aux conditions géographiques et géologiques du secteur, un tracé est élaboré à l’Ouest du détroit. Longueur prévue du tunnel : 37,8 kilomètres, dont 27 kilomètres sous le niveau de la mer. Prévisions de trafic : 11,2 millions de passagers annuels grâce à une traversée de 30 minutes. Le projet est estimé à plus de 10 milliards d’euros. 

 

Manque de financements, de volonté politique, difficultés techniques... Le projet n'est toujours pas lancé, même s'il est mentionné il y a peu dans une note du Conseil Économique et Social des Nations Unies. Les infrastructures de transport restent pourtant un axe important de développement des pays du Maghreb qu'il s'agisse du TGV maghrébin, du projet d'autoroute trans-maghrébine (surtout le parachèvement de l'axe central de cette autoroute) ainsi que de la route transsaharienne

Fiction

Après les naufrages de plusieurs embarcations en avril 2015 entraînant la mort de centaines de migrants essayant de rejoindre l'Europe, une refonte des relations entre l'Europe et les pays d'Afrique du Nord est lancée. Elle aboutit à différents processus dont le lancement en 2020 du grand chantier de tunnel ferroviaire euro-méditerranéen. Les premiers forages ont commencé. La construction va durer 15 ans ! 

 

Un projet d'infrastructure, un projet aux enjeux économiques énormes, mais aussi et surtout un projet humain. Il ne faut pas réduire ce tunnel au transport de marchandises. Il faut penser dès maintenant le transport de voyageurs et la fluidité des trajets.

    
Kelly Robin, chef de projet infrastructures et ressources naturelles à l'Institut de Prospective Économique du Monde Méditerranéen a accepté de se projeter en 2020 pour Mouv'. 

Réécouter le reportage de la rédaction tourné en 2020 :
 
 
 

 

Reportage et photo : Claire Chaudière

Photo de couverture : Copyright Flickr Creative Commons MPhotographe

 

Commentaires