En 2020, le CDI n'existe plus #2

Mouv' Futur (2015-2016) Mercredi 11 mars 2015

Réécoute
En 2020, le CDI n'existe plus #2
Il fait rêver les uns, inquiète les autres. Le contrat unique ressort des chapeaux régulièrement. Et s’il entrait en vigueur ? Mouv2020 a enquêté. Episode 2 : une économiste nous emmène dans le futur.

La réalité 

En France, 1 jeune sur 5 est au chômage en 2015. Suffit-il de fluidifier le marché du travail, de "faire mieux circuler les énergies" pour combattre la crise économique? Économiste et représentants du monde du travail restent très divisés quant à l'efficacité d'une éventuelle réforme du marché du travail instaurant un contrat unique à la place du modèle CDD/CDI. Mais l'idée revient régulièrement dans le débat politique. 

Du 2 au 7 janvier 2015, la question a même été posée par l'institut de sondage TNS Sofres à 1.000 travailleurs et chômeurs. 55% des sondés se disent favorables à la mise en place d'un contrat unique et à la fin des CDI et des CDD. 

Plus de motif de licenciement

Le principe du contrat unique : il n'existerait plus qu'un seul type de contrat de travail. Les employeurs n'aurait plus besoin de justifier les licenciements. Ils pourraient se séparer d'un salariés à tout moment, à la seule condition de payer une indemnité proportionnelle à l'ancienneté de chaque personne. 

Mireille Bruyère, professeure d'économie à l'Université Toulouse Jean Jaurès et membre des économistes atterrés, a accepté de se projeter dans le futur pour Mouv'. Elle tire un bilan très noir de la réforme du marché du travail mise en place en 2019.

La fiction 

2015 : Matteo Renzi supprime le système CDI/CDD en Italie.

2016 : Malgré la mise en place des contrats d'avenirs lancés par François  Hollande et sa promesse d'inverser la courbe du chômage, à la fin du mandat socialiste, le nombre de demandeurs d'emploi n'a toujours pas baissé en France.

2017 : C'est la jeunesse qui remet le projet au centre du débat. La campagne présidentielle est marquée par de nombreuses manifestations de lycéens, étudiants, chômeurs et jeunes travailleurs dénonçant la précarité dans laquelle ils se disent enfermés. Face à cette colère, l'un des candidats promet la mise en place rapide du contrat unique pour décloisonner et fluidifier le marché du  travail, en prenant pour modèle la réforme adoptée en Italie. Le dispositif doit offrir plus de protection et de perspective aux travailleurs anciennement embauchés en CDD tout en permettant aux employeurs de se séparer plus facilement des salariés en CDI. Il doit relancer l'emploi en France. Malgré le rejet en 2008 de cette proposition chère à l'ancien président Nicolas Sarkozy et l'échec du Contrat Nouvelle Embauche de Dominique de Villepin, les débats se cristallisent autour de cette proposition, et aboutissent à la victoire du parti portant ce projet.

2018 : La France se retire de la convention 158 de l'Organisation Internationale du Travail qui oblige tout patron à justifier un licenciement.

2019 : La fin du modèle CDI/CDD est entérinée.

Nous sommes en 2020, un an tout juste après l'entrée en vigueur de cette grande réforme de l'emploi.

 


 

Reportage : Claire Chaudière

Photo couverture : © Flickr Creative Commons Service photo Conseil général du Val de Marne

Photo corps de texte :  © Claire Chaudière

 

Commentaires