Emission #12 : Géopolitique nanardesque !

Pour une poignée de nanars Jeudi 27 mars 2014

Réécoute
Emission #12 : Géopolitique nanardesque !
Des nanars propagandistes américains russes et philippins, des chansons exotiques, et un docteur ès-nanars en interview sont au programme de l’émission d’aujourd’hui, 30 minutes de kitsch à consommer sans modération !

 

Quand plusieurs pays sont en conflit… Les nanars rentrent souvent en jeu, pour jouer un rôle d’outils de propagande !

En période de guerre froide, au milieu des années 80, dans un contexte rappelant à certains égards celui d’aujourd’hui, on a ainsi pu assister à une véritable guerre des nanars. Les Etats-Unis, les Philippines et la Russie avaient ainsi chacun leur cinéma d’exploitation de série Z bien manichéen destiné à mobiliser la population contre les ennemis de la patrie.

L’émission d’aujourd’hui s’intéresse à ces nanars politiques et engagés !

Les films dont il est question sont les suivants :  

 

La saga Portés Disparus

 

Typique du cinéma d’action américain de propagande du milieu des années 80, la saga Portés Disparus a compté trois épisodes.

 

L’irremplaçable Chuck Norris y incarne le colonel James Braddock, toujours prêt, partant et motivé pour aller botter les fesses des ennemis de l’Amérique aux quatre coins de la planète, notamment au Vietnam.

 

 

 

 

 

La bande-annonce du deuxième opus de la saga en donne parfaitement la tonalité générale…  

 

 

Slash le découpeur

 

 

Slash le découpeur fait partie d’une vague de films propagandistes philippins sortis au milieu des années 80.

 

Le propos est là encore assez clair : les méchants de l’histoire sont des communistes qui ont kidnappé une espionne travaillant pour le gouvernement américain.

 

Slash, sorte de sous-Rambo surnommé « le découpeur », est envoyé pour la sauver…

 

 

 

 

Cette série Z est notamment connue des fans de nanars pour comporter la poursuite de voiture la plus lente et surréaliste de l’histoire du cinéma…

 

 

Le Soviet

 

Il n’est pas facile de  trouver des nanars période guerre froide venant du bloc de l’est, encore moins d’en dénicher en version française… Mais heureusement, il reste Le Soviet !

Film russe conçu spécialement pour répondre au cinéma d’exploitation américain de propagande, ce long-métrage de Mikhail Tumanishvili est décrit, sur sa VHS française joliment vintage, comme le « Rambo soviétique ».

Cette présentation correspond assez peu à la réalité.

Le Soviet n’est pas vraiment un film d’action, plutôt une sorte de récit d’espionnage racontant une bataille navale grandeur nature entre Russes et Yankees.

 

 

 

Le manichéisme est ici inversé, les méchants ont l’accent américain et les héros rêvent de rentrer chez eux pour « revoir les rossignols russes » !

 

 

L’interview

 

Nicolas Lahaye est le premier docteur ès-nanars de France. Il a fait des recherches extrêmement poussées sur le sujet durant plusieurs années, s’interrogeant sur l’histoire, la géographie et la portée de la série Z d’exploitation. Sa thèse a été défendue le 28 janvier dernier et il fait donc désormais figure de référence dans le domaine…

Nous l’avons interrogé sur le sujet du jour, à savoir la propagande dans le cinéma bis, mais également sur plein d’autres thématiques…

 

 

L’intégralité de son interview est réécoutable ici :

 

 

Programmation musicale

DCHINGHIS KHAN – Moskau

VINCENT DAFALONG – Mahiwagang Nunal

Et puis ce très étonnant rap réalisé l’an dernier par un membre du ministère de la défense russe, ANTON GUBANKOV, destiné à recruter des jeunes dans l’armée…

 

 


 

Pour tous les amoureux de séries Z (et les autres !) abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes  !

Et n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook ou Twitter !

 


Commentaires