Emeute à la Paris Games Week

le Reportage de la Rédaction Jeudi 31 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Emeute à laParis Games Week
La 4e édition à la Paris Games Week, grand messe annuelle du jeu vidéo, se tient jusqu'à dimanche porte de Versailles, à Paris, là où se déroule chaque hiver le salon de l'agriculture. Et hier pour l'ouverture, on aurait pu confondre.

 

Benjamin Illy, de la rédac du Mouv', est un spécialiste des jeux d'infiltration. Hier, il s'est faufilé tel Solid Snake dans l'enceinte de la Paris Games Week. Son reportage est dispo ci-dessus.

 

Le Paris Games Week est un succès. La quatrième édition de ce salon du jeu vidéo vient à peine de commencer, mais on peut déjà l'affirmer sans risque. La preuve : la quasi-émeute survenue hier à l'ouverture des portes. 10.000 personnes s'étaient dès 7h du matin. L'éditeur Activision avait promis aux 500 premiers arrivés une édition spéciale du dernier Call of Duty.

 

Vandalisme et insultes à l'ouverture de la Paris Games Week © JDayBonus, 2013

 

La même mauvaise idée avait abouti au même résultat il y a quelques jours à Milan. Emmanuel Martin, l'organisateur du salon préfèrent oublier l'incident et se concentrer sur le positif : "On constate un véritable engouement, c'est parfois compliqué à gérer mais finalement l'essentiel est qu'il n'y ait pas eu de blessé."

 

Call of Duty : Ghost, l'un des hits attendus de la fin d'année © Paris Games Week, 2013

 

80% de préventes supplémentaires par rapport à l'an dernier. On devrait atteindre les 230.000 entrées fastoche d'ici dimanche. Les sorties simultanées de la X-box One et de la Playstation 4 expliquent aussi cette affluence. Comptez trois heures d'attente pour tester Assassin's Creed 4, énorme licence dont ce dernier volet n'emballe pas vraiment les visiteurs. "Pas de gros changement niveau graphisme", selon Patrice : "on ne voit pas encore de vraie révolution par rapport à la Playstation 3".

 

Retrouvez toutes les infos sur la Paris Games Week de la porte de Versailles, à Paris, en cliquant vers leur site internet, par ici.

Et la précédente édition de la Paris Games Week racontée par Philippe Audoin, c'est par.


Commentaires