Edward Snowden se livre, comme au cinéma

Le 12:30 Jeudi 17 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Edward Snowden se livre, comme au cinéma
Le 12:30, c'est votre magazine quotidien de l’actualité numérique, pour tout comprendre des modes de vie et de la culture de nos sociétés connectées. Aujourd'hui, focus sur l'interview accordé au Guardian par Edward Snowden, l'ex employé de la NSA qui a révélé la surveillance massive du renseignement américain.

Edward Snowden a parlé. L'ex employé de la NSA responsable des fuites qui ont révélé l'ampleur de la surveillance orchestrée par les Etats-Unis (à qui l'on doit, entre autres, le retour de hype des machines à écrire old school en Allemagne...), s'est confié au Guardian.

Le 10 juillet dernier, deux journalistes du quotidien britannique se sont rendus en Russie, où Snowden vit depuis un an. Une partie de l'entretien d'une durée de 14 minutes a été mis en ligne en vidéo sur le site du Guardian. En voici un extrait, consacré au projet de loi anglais visant à durcir les pouvoirs de surveillance de l'Etat:

Ce qui frappe dans la version intégrale de l'entretien reste l'esthétique de la vidéo. Plusieurs valeurs de plans, cadrages léchés, caméra mobile, changement de disposition des intervenants dans la pièce, photo froide: pour un peu, on se croirait dans un thriller parano ou une série type Rubicon ou Homeland.

Le potentiel cinématographique de cette histoire n'est de toute façon plus à prouver, et c'est Oliver Stone, un habitué des biopics qui auscultent l'Amérique (JFK, Nixon, W.), qui devrait tourner le film consacré à l'affaire Snowden.

Au delà du look de la vidéo, les déclarations de Snowden, qui nie au passage être un espion à la solde de la Russie, sont évidemment précieuses. Il rappelle ainsi que les employés de la NSA n'ont aucun problème à faire tourner au bureau les photos intimes de cibles surveillées. Et il en profite pour conseiller l'utilisation du logiciel SpiderOak, plus fiable à ses yeux en matière de stockage en ligne que le peu fiable Dropbox.


Rejoignez-nous sur la page Facebook du 12:30.

Abonnez-vous au podcast, via RSS et iTunes.

Commentaires