Ecole : le lieu pour parler de sexualité ?

Point G comme Giulia Mardi 03 décembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Ecole : le lieu pour parler de sexualité ?
C’est bien connu, les filles sont des élèves appliquées et les garçons sèment la terreur dans les cours de récré. Et les stéréotypes de cet ordre là sont aussi nombreux qu’ils ont la vie longue.

 

Ces petites étiquettes genrées, collées sur le front des écoliers, résistent, s’incrustent et ont parfois bien du mal à tomber. Difficile de lutter contre elles, difficile aussi de faire comprendre que rien n’est figé. Afin de tenter de mettre fin à ces idées reçues et d’instaurer l’égalité entre filles et garçons, le Gouvernement vient tout juste de lancer l’«ABCD de l’égalité». Expérimenté au sein de 600 écoles, dans 10 académies différentes, ce programme suscite déjà le débat et fait s’élever plus d’une voix. Oui, qui dit question d’égalité et de genre, dit aussi question de sexualité. Et là, il y a comme un hic ! Les professeurs estiment que ce n’est pas à eux d’aborder ces questions, par manque de temps et de formation, et que c’est aux associations de faire ce travail. Quant aux parents, la plupart sont tétanisés à la simple idée que leur progéniture puisse entendre parler de sexe en classe. Mais qui doit parler de sexualité aux enfants alors ? Ecole, Association, Parents ? Et en quoi consiste vraiment ces ABCD ? Le flou persiste et la balle ne cesse d’être renvoyée dans chaque camp.

 

 

Véritable révolution ou salutaire initiative perdue d’avance, plus d’un gouvernement s’est heurté à l’épineuse question de la sexualité. Et force est de reconnaitre qu’en la matière, il y a encore des progrès à faire. Si l’éducation sexuelle est obligatoire depuis 1973, elle se résume souvent à la dissection d’animaux et lorsque l’on tente, en classe de primaire d’aborder la question de l’homosexualité à travers un court métrage d’animation (Le Baiser de la Lune) mettant en scène deux poissons amoureux, c’est une levée de boucliers en masse  A croire que parler de sexualité aux enfants reste encore tabou. Comment et où parler de sexe aux enfants alors ? Que faut-il attendre des «ABCD de l’égalité ?»

 

 

 

Ecole : le lieu pour parler de sexualité ? On ouvre le débat ce soir avec Jean-Louis Auduc, ex Directeur Adjoint de l’IUFM de Créteil et Olivia Cattan, présidente de Paroles de Femmes.

 

 

Demain : J'aime pas l'amour.

 

Point G se construit avec vous ! Toutes vos questions, toutes vos réflexions sont donc les bienvenues. Et pour ça, vous avez le choix :


-Notre compte Twitter :  @pointgiulia

-Notre page Facebook : Point G comme Giulia

-Notre adresse mail : pointg@radiofrance.com

 

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes


Point G comme Giulia : Giulia Foïs

Attachée de production : Julie Verne

 

Commentaires