Echo, tu me stresses

L'actualité numérique Lundi 10 novembre 2014

Réécoute
Echo, tu me stresses
Amazon met les deux pieds dans le monde de la maison connectée avec un "assistant personnel" qui donnera quelques sueurs froides aux amateurs de SF.

 

C'est à se demander si ça n'est pas un fake. En fin de semaine dernière, nous avons comme tout le monde découvert la dernière invention d'Amazon qui, à peine remise du flop total de son Fire Phone, se lance dans l'aventure des objets connectés avec Echo.

Ce tube noir au design sobre est un assistant personnel, l'équivalent de Siri, par exemple, contrôlable à la voix et donc capable à la fois de répondre à des questions, de donner l'heure, de jouer de la musique ou de servir de réveil...

 

Ca a l'air super, dit comme ça. Sauf que, petits malins que vous êtes, vous avez lu et vu votre part de SF, et vous savez que lorsque la machine commence à prendre de plus en plus de place, ça se termine rarement bien pour nous, les humains.

Certes, ne soyons pas pessimistes, Echo n'en est pas encore à tenter de nous éradiquer, mais restons vigilants. Surtout que, comme le notaient nos camarades de Rue89, ces petits appareils vont se démultiplier et connaître un engouement certain.

 

 

Par ailleurs, si pour l'instant l'appareil ne sert pas encore à commander tout un tas de choses sur Amazon, ce serait tout de même extrêmement étonnant que ce ne soit pas le cas sous peu. On imagine mal l'entreprise de Jeff Bezos se priver de l'opportunité d'avoir un pied, et donc presque une boutique ouverte dans des milliers de salons à travers le monde...


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires