Echange jeunes vieux contre vieux jeune

L'édito Mercredi 27 février 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Stéphane Hessel
Hessel nous quitte, c'est malheureux, y'en avait plein d'autres qui pouvaient partir avant.

 

"Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle", disait Amadou Hampâté Bâ, dont vous devriez lire les bouquins au lieu de glander sur Internet. Une bibliothèque vient donc de brûler subitement. Une bibliothèque bien garnie, dont on rêve tous un peu secrètement, pleine à ras-bords de beaux livres dorés à la feuille, comme chez vos grands-mères, à la différence que ceux-ci auraient été lus et annotés avec toute la vigueur de la curiosité intellectuelle, au lieu d'avoir été commandés en masse chez France Loisirs pour décorer le petit salon du bas, celui où on mange le dimanche quand il y a un peu de soleil et que les enfants sont de passage dans la région.

Stéphane Hessel © SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

 

Bref, tout celà est bien triste. Et ça l'est d'autant plus que nous avons sous la main un joli panel de messieurs et de dames bien plus jeunes qu'Hessel aux yeux de l'état-civil, mais en réalité bien plus embrumés, âgés et perdus que lui lorsqu'on en vient à comparer leurs pensées.

Ô Dieu inique, jaloux et coléreux, avais-tu donc besoin de rappeler à toi l'ami Stéphane alors même que Frédéric Lefevbre menace de faire son retour en politique ? Tu trouves ça drôle ?

Sordide époque, décidément.

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

 

 

Commentaires