Du savon au lait maternel

Rien à voir Lundi 28 avril 2014

Réécoute
Du savon au lait maternel
Le lait maternel, c'est bien pour nourrir les bébés. Pour se laver ou faire du fromage, c'est tout de suite un peu plus compliqué...

 

Vous qui nous écoutez ce matin et qui êtes peut-être en train de beurrer vos tartines avec la belle insouciance de celui qui ne connait pas la rubrique "insolite" de Yahoo actu!, je suis au regret de vous dire que dans quelques secondes, vous ne pourrez plus jamais ingérer de produits laitiers de toute votre vie.

Il fut un temps béni des dieux où le lait maternel remplissait sa fonction première. Il servait à nourrir les bébés et passait directement du sein au gosier des nourrissons. Et personne ne trouvait rien à redire à cela.

Il y avait d'un côté le lait maternel, réservé aux bébés, et de l'autre notre lait à nous les adultes. Nos produits laitiers qui sont nos amis pour la vie tout ça.

Se laver avec du lait maternel

Mais ça c'était avant. Parce que nous entrons aujourd'hui dans une période sombre de l'Histoire où le lait maternel va pouvoir constituer l'ingrédient principal d'un gel douche. Et il y a même des gens qui sont prêts à payer pour ça.

On vient d'apprendre qu'en Chine, une mère de famille a lancé sa petite entreprise: elle commercialise sur Taobao, l'équivalent chinois d'Ebay, des petits savons tout mignons, tout kawaï en forme de lapin ou encore de tortue. Savons fabriqués à partir de son propre lait maternel. Et là, c'est plus tout kawaï, c'est juste tout dégueulasse.

Faut pas gâcher

La jeune maman explique que son bébé refusait son lait maternel alors plutôt que de le jeter et de le gâcher, elle a préféré le recycler en l'intégrant à des savons pour les vendre.

Non, ce monde n'est pas sérieux Francis, d'autant que figurez-vous qu'il y a des gens que ça ne choque pas du tout cette histoire de savon au lait maternel. Des gens qui, au contraire, trouvent ça merveilleux.

Je suis tombée sur un billet écrit par une blogueuse beauté. Et on est rarement déçues avec les blogueuses beauté. Celle-ci a une particularité, elle fabrique elle-même ses produits de beauté et d'hygiène. Ce qui implique d'être régulièrement mis au contact de produits parfois chimiques Et vous allez voir que ça n'est pas sans conséquence sur la santé mentale.

Cette personne raconte donc qu'elle fabrique avec ses petites mains des savons à partir du lait maternel de ses copines. Et attention, dans ce billet, la blogueuse pousse un coup de gueule contre tous ceux qui sont dégoutés par cette pratique. Et quand une blogueuse beauté pousse un coup de gueule, la grammaire et l'orthographe deviennent facultatifs.

Je la cite:

Alors pour ceux qui trouvent cela un peu beurk, et bien tempi LOL.


 

(tant pis, tempi, et oui, on en est là)

 Moi je suis heureuse et honorée de pouvoir travailler une matière très rare et merveilleuse.


 

Sperme et lait maternel, même combat ?

Pourquoi veut-on fabriquer du savon avec du lait maternel ? Parce que le lait maternel aurait des vertus hydratantes prodigieuses. C'est à ce stade qu'il faut préciser que certains accordent au sperme de formidables vertus anti-viellissement et c'est pas pour autant qu'on se l'applique en crème de jour. Enfin si, ça nous arrive de le faire de temps en temps, mais c'est pas pour ça à la base.

Il existe donc des gens qui ne voient aucun problème dans le fait de se laver avec des secrétions corporelles. Parce que c'est ce qu'est le lait maternel. Ce n'est pas un genre de nectar des Dieux, c'est aussi un putain de liquide qui sort d'une partie d'un corps humain. Donc s'il y a des gens qui sont prêts à se laver avec ça, on peut aisément imaginer qu'il existe quelques cerveaux suffisamment malades pour en boire, et on serait en dessous de la réalité.

Du Petit Billy au lait maternel

J'ai fait quelques petites recherches sur Internet en ravalant mon vomi à intervalles réguliers et ma foi, je ne suis pas tout à fait sûre de vouloir vivre dans un monde où le lait maternel peut servir d'ingrédient à une raclette.

 

C'est ce qu'a fait un chef américain. Un jour, il était tombé sur le lait maternel que sa femme stockait dans son frigo. Oui, parce qu'on peut faire ça, on peut tirer son lait et le congeler. Mais je ne vais pas vous détailler le fonctionnement du tire-lait électrique, je sens que ça peut être trop pour vous.

Il a d'abord pensé le donner à une banque de lait maternel pour les enfants en Haïti mais comme tout ça c'était beaucoup trop compliqué, et beaucoup trop normal, il a décidé d'en faire un fromage. Pour de vrai. Un fromage.

Un genre de Petit Billy au lait maternel. Il a même publié des recettes sur son blog pour l'accomoder. Et j'ai perdu beaucoup de mon innocence depuis que j'ai vu la photo d'un fromage de lait maternel au chutney d'oignons.

 

 

Son blog a fait un carton et des centaines de personnes se sont présentées à la dégustation qu'il a organisé dans son resto.

Et il n'est pas le seul a avoir eu cette idée lumineuse. En 2011, une artiste contemporaine a fait un happening, autour de ce qu'elle a appelé un bar a lait maternel. Elle a utilisé le lait de trois femmes et a organisé une petite dégustation pendant laquelle les spectateurs pouvaient se faire des shots de ce liquide. Et non, c'est pas dégueulasse nous dit-elle, c'est une performance artistique.

Et en parlant d'art, un jour, il faudra bien que je vous parle de ces femmes qui font des posters avec leur placenta.


 

Suivez Nadia Daam sur Twitter

Toutes les chroniques "Rien à voir"

Tous les émissions "Le 12:30"

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

Commentaires