Du Rock et Beaucoup de Cinéma !

Le 12-13 Lundi 18 juin 2012

Réécoute
Dernières diffusions
Du Rock et Beaucoup de Cinéma !
Nous recevons Thomas Sotinel pour "Rock et Cinéma" aux Editions de la Martinière et à 13h, Christophe Carrière pour "Patrick Dewaere" aux Editions Balland

 

12h: Thomas Sotinel pour "Rock et Cinéma" aux Editions de la martinière

En 1955, le monde découvre le rock'n roll grâce au cinéma. Au générique de Graine de vilence, Rock Around The Clock fait danser les teenagers. C'est le début d'une longue et tumultueuse histoire d'amour. Sans le cinéma, Elvis Presley ou les Beatles ne seraient pas tout à fait les mêmes rock stars. De l'esprit de rébellion du Nouvel Hollywood aux rêveries inquiétantes de Spike Jonze ou David Fincher, images et musique ont appris à vivre en symbiose.

Au fil de cette histoire se croisent des monstres sacrés -Jean-Luc Godard et Mick Jagger-, des stars oubliées -Mamie Van Doren ou le Dave Clark 5- et des personnalités qu'on croyait connaître se révèlent sous un nouveau jour, comme Ringo Starr en bandit de western-spaghetti.

Un demi-siècle après Graine de violence, tous montrent que l'histoire du rock et du cinéma n'a pas fini de s'écrire.

 

12h30: le journal

 

12h50:La chronique environnement d'Elisabeth Bonneau

 

13h: Christophe Carrière pour "Patrick Dewaere, une vie" aux Editions Balland

Trente ans qu’il est parti. Pourtant, il est toujours là. Bien présent en chacun de nous. Car il est un fait que tout le monde s’accorde à reconnaître : Patrick Dewaere n’a jamais été remplacé. Aujourd’hui encore, nombre de réalisateurs enragent au moment du casting : « Si seulement on avait Patrick ! ». Mais ledit Patrick a décidé de s’éclipser le 16 juillet 1982. D’une balle dans la tête. Il avait 35 ans. La violence du geste remet tout en perspective.

Patrick Dewaere allait mal. Et ce, depuis tout jeune. La blessure, longtemps inavouée, l’a rongé de l’intérieur. L’absence d’un père, qui a refusé de le reconnaître n’a rien arrangé. Quand l’adolescent découvre la vérité sur ses origines, il est dévasté. Ecorché vif, il le demeurera jusqu’à la fin. Patrick Maurin, né Bourdeaux, opte alors pour le patronyme Dewaere, « le vrai » en néerlandais. Comme une profession de foi. Patrick Dewaere ne trichera pas (...)

Christophe Carrière est journaliste spécialisé dans le cinéma. Après avoir travaillé pour Première, Actuel et Nova Mag, il est depuis 2002 grand reporter au service culture de l’Express.
Par ailleurs, il est critique pour le mensuel Marie-Claire et, depuis 2011, est un des chroniqueurs de l’émission « Touche pas à mon poste » (France 4).

 

13h15: Le Portrait de Sandrine Vendel

 

13h30: Le Club avec Eric Libiot et Hortense Volle

 

Commentaires