Du porno en Corée du Nord

L'actualité numérique Lundi 22 avril 2013

Réécoute
Du porno en Corée du Nord
Comme quoi, certains trucs sont universels. How I met your mother (oui), les catcheurs professionnels ou bien encore, et surtout, le porno. Trois avatars culturels que des Nord-coréens auraient téléchargé sur Internet. Les coquinous.

C'est TorrentFreak qui révèle la croustillante affaire. Coutumier de ce genre de fouilles sur Internet, le site américain est allé observer les téléchargements opérés sur Bittorrent depuis les rares adresses IP nord-coréennes - oui parce que, oh surprise, Internet ne court pas vraiment les rues du côté du pays du matin calme. Résultat : pas mal de porn, quelques films et séries.

Côté contenus X, on retiendra la présence d'une jeune femme époque FlashDance, prenant du bon temps sur un transat, au coucher de soleil. Le romantisme est à son comble. Un autre film, mettant en scène une "fille japonaise" et "un monstre américain" - ça se passe de commentaires- n'est pas sans évoquer certaines grandes thématiques locales, telle le devoir de redouter (et de tuer, accessoirement) tous les Yankees. Une valeur inculquée dès la maternelle en Corée du Nord.

En ce qui concerne des oeuvres plus grand public, on notera donc la présence de la série How I met your mother, du récent film L'Odysée de Pi ou bien encore d'un film d'horreur rassemblant certaines stars du catch - ça ne s'invente pas.

Une découverte cocasse qui fait dire à Slate que finalement, l'Homme nord-coréen est un individu comme les autres. Autrement dit, marqué du fer rouge de l'impérialisme américain dès qu'il s'agit de culture. Ce qui ne devrait pas vraiment ravir ce cher Kim Jong-un au visage si doux. En même temps, il est bien le premier à devoir s'en blamer : après tout, c'est bien lui qui a assisté à un match de basket aux côtés de Dennis Rodman. Dennis Rodman, le mec qui a joué aux côtés de Jean Claude Van Damme et un tigre. Simultanément - et entre autres, mais ce film m'a profondément marquée. Pire, il n'y a pas si longtemps, la Corée du Nord ouvrait ses portes à l'ogre Google et son patron Eric Schmidt.

Double Team, avec Dennis Rodman et JCVD (et un tigre)

Faudra pas s'étonner si après ça la Corée du Nord se fait progressivement gagngréner par le porn et Internet. Sans compter que Kim est déjà une star sur les réseaux : propulsé à la tête du classement des personnalités 2012 des lecteurs du Time par les petits rigolards de 4chan ou Reddit, il est aussi l'égérie d'une jolie campagne de mèmes sur les réseaux, comme l'a démontré l'épisode de Pire qui lui était consacré. On vous laisse savourer :


Que Kim se rassure néanmoins : comme le dit TorrentFreak, il se peut que les adresses IP prises dans les filets de l'enquête ne renvoient pas du tout, en fait, à des résidents du DPRK. Il est en effet pas bien compliqué, pour un internaute, de délocaliser son IP à l'étranger. Ouf.

 

SONS :


- Leader, Just Give Us Your Order, un son tout droit venu de Corée du Nord, soldats, missiles et tanks à l'appui.

- What a feeling, dans ce monde dur comme l'acier, rien ne vaut un son d'Irène Cara pour décompresser

 

--

Andréa Fradin

Toutes les chroniques Suivez le geek

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes 

 

Commentaires