Du cinéma, du cinéma encore du cinéma!

Plan B (best of) Jeudi 26 avril 2012

Réécoute
Plan B pour... Bonnaud
Frédéric Bonnaud reçoit Olivia Rosenthal pour Ils ne sont pour rien dans les larmes (Verticales) et Jacques Parsi pour Le soulier de satin, un film de Manoel de Oliveira.

Ils ne sont pour rien dans mes larmes, un livre d'olivia Rosenthal publié chez Verticales.

« Quel film a changé votre vie ? » C’est la question simple et vertigineuse que pose ce livre. Pour y répondre, quatorze voix singulières racontent comment le cinéma est entré par effraction dans leur existence. C’est un livre sur tous ceux qui fréquentent les salles obscures pour se rassurer, pour oublier, pour se divertir, pour comprendre, pour avoir peur. On y rencontre des acteurs, des couleurs et des sons, des histoires de famille, des exemples à suivre, des motifs de rupture, toute une intimité avec des images souvent anciennes qui, passées au crible de la mémoire, continuent à hanter nos esprits et nos corps. On y apprend que l’art n’est pas nécessairement coupé de la vie et on se dit que c’est une information à retenir.

Le soulier de satin, de Manoel de Oliveira, un coffret de 3 DVD aux éditions La vie est belle.

Dans l’Espagne des conquistadores, Dona Prouhèze mariée à Don Pelage est incapable de résister à l’attraction que Rodrigue exerce sur elle. Avant de se rendre à leur premier rendez-vous, elle offre à la vierge son soulier de satin symbole de son acceptation du châtiment : devenir boiteuse si elle connaît l’amour adultère.

Commentaires