Drenge : they wanna break the house

Pop-Corn sur Le Mouv' Jeudi 12 septembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Drenge
Ils sont jeunes, ils chantent et le rock leur réussit plutôt pas mal. Rencontre de Drenge, un petit groupe so british qui monte, qui monte...

 

Rory Loveless et Eion viennent de Castleton dans le Nord de l’Angleterre, ont la patate et leur premier album est sorti en août dernier. Le groupe Drenge était en France à l’occasion de Rock en Seine ; ils sont passés par les studios du Mouv’…

Il était une fois deux frères musiciens, la vingtaine, l'un batteur, l'autre guitariste, chanteur et compositeur de toutes les chansons. Leurs morceaux ont d’abord été diffusés sur le net avant la sortie de leur premier album éponyme (Drenge, quoi).

Drenge, ça ressemble à quoi ?

 

Drenge, c’est du rock anglais, nerveux, puissant avec une petite influence américaine. Et de nombreuses références cinématographiques très pop.

Le groupe est suivi par de nombreux blogs musicaux et quelques médias britanniques. Tim Jonze, journaliste du Guardian a livré en août une bonne critique du groupe : "Drenge puise dans la brutalité purulente toujours présente dans certains quartiers anglais isolés qui ont inspiré des lignes assassines au groupe comme : "Make you run to the hills/ Make you piss your pants/ I wanna break you in half.'"

Les thèmes abordés dans leurs morceaux : la vie est dure, pas d’espoir en politique, dans le travail ou la famille. Programme réjouissant !

Leurs titres phares :  "I Want To Break You in Half", "People In Love Make Me Feel Yuck", "Dogmeat", "Bloodsports" ou encore "Bye Bye Bao Bao".

 

Où se produisent-ils ? Dans des arrière-salles de pub et tavernes de routiers. Ils ont sillonné l’Angleterre cet été, avant d’arriver sur le continent fin août. Les dates de leurs prochains concerts en Europe sur leur page Facebook.

Site officiel du groupe

-------------------------------------

Sans oublier la chronique de Pierre Langlais.
 
> Devenez fan sur notre page Facebook  / Suivre l'émission sur Twitter

(ré)écoutez toutes les émissions

Abonnez-vous au podcast  > RSS - iTunes

 

Commentaires