Diderot fait parler les sexes des femmes

Un lien pour survivre Jeudi 20 mars 2014

Réécoute
Diderot fait parlr les sexes de femmes...
Plongée inattendue dans l'univers libertin de Diderot... Un monde dans lequel un anneau magique fait parler le sexe des femmes.

 

Le sultan Mangogul du Congo est très puissant mais s'ennuie à mourir. Malgré sa richesse et le dévouement de sa maîtresse, il rouille dans son palais. Un jour le génie Cucufa lui offre un anneau. Pas n'importe quel anneau: un anneau magique. Quand on tourne son chaton en direction d'une femme, l'anneau a le pouvoir de faire parler son sexe...

Ainsi commence le roman de Denis Diderot, Les bijoux indiscrets, roman publié clandestinement en 1748. C'est le seul roman publié du vivant de Diderot. Il a alors 35 ans. Il est en passe de devenir l'honorable Encyclopédiste dont l'éducation nationale rebat les oreilles des lycéens.

L'oeuvre de Diderot recèle un ferment de subversion, sensible d'ailleurs jusque dans les polémiques et les censures qui ont frappé l'adaptation de "La Religieuse" de Jacques Rivette en 1967.

 

On est malgré tout en droit de douter de la sincérité de Diderot quand il exprime ses regrets d'avoir écrit "Les bijoux interdits", cette "sottise". Du moins c'est ce qu'a clamé incessamment sa fille pour racheter cette odieuse frivolité paternelle.

"Les bijoux indiscrets" seraient nés d'un défi brumeux lancé à Diderot par sa maîtresse de l'époque, Madame de Puisieux. Diderot aurait eu un besoin urgent d'argent.

 

Quelles que soient ses justifications, son roman allégorique a trainé sa mauvaise réputation à travers les époques. Encore relégués aujourd'hui à une place très secondaire dans l'oeuvre de Diderot. "Les bijoux indiscrets" constitue pourtant une lecture intriguante et inattendue de la part du génial auteur de "Jacques le fataliste" et de "La Religieuse".

 


 

> Retrouvez tous les liens pour survivre

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Illustration de couverture: Certains droits réservés par Generationrose.com

Commentaires