Déterminées à réussir

Mouv' Nation (2015-2017) Samedi 07 novembre 2015

Réécoute
Détérminées à réusssir
Mieux se connaitre, savoir ce que l'on veut vraiment faire plus tard et surtout croire en soi. Ça pourrait être les principaux commandements de Rev'Elles. Une association destinée uniquement aux jeunes femmes de milieu modeste. Objectif : affirmer sa confiance en soi et révéler son potentiel.

MOUV' NATION : Épisode 10 / Déterminées à réussir

Qu'est-ce-que je veux faire? Qu'est-ce-que je peux faire? Est-ce-que j'en suis vraiment capable?

Ces questions, fondamentales, tout le monde se les pose. Mais quand on a entre 15 et 20 ans, qu'on est issues de quartiers populaires et qu'on est une fille, tout peut très vite se compliquer. C'est comme ça que des femmes qui auraient pu devenir avocate, médecin ou journaliste ratent leur vocation. Parce qu'on leur a répété à la maison ou à l'école qu'elles n'y arriveraient pas. Parce que les orientations scolaires se décident aussi en fonction du territoire d'où l’on vient ou dépendent trop souvent de notre environnement socioculturel. Pour casser ce cercle vicieux, l'association Rêv’Elles organisent des sessions à destination de ces jeunes filles qui ne croient pas suffisamment en elles. Reprendre confiance, peaufiner son estime de soi,  arrêter de se limiter, ne pas avoir peur de l'échec, ce sont les objectifs de Rêv’Elles. L'une des recettes, c'est de "vivre"  pendant une semaine entre filles. Loin du regard des enseignants, des parents ou des garçons. Épaulées par des "Rôles modèles", des femmes qui ont réussi, et qui ont envie de passer le témoin.

LE MIX'THEME/Tu veux être présidente de la république ? C'est une blague ! 

 


 

"Puericultrice ou assitante de direction. Je me suis rendue compte qu'elles ne connaissaient pratiquement que ces métiers."

Athina Marmorat est la fondatrice de Rêv'elles. Elle a mis en place ces ateliers très axés sur le développement personnel. Un jour pour mieux se connaitre, un autre pour identifier son projet professionnel. Des entretiens avec des coachs ou des visites d'entreprises. L'un des points forts du projet : l'intervention "d'inspiratrices", des femmes qui ont su se dépasser pour arriver au bout de leur ambition.



"Avant, on était complètement perdues."

Yasmine, Alème et Khadija ont 16, 17 et 18 ans.  Des jeunes filles qui ne savaient pas ce qu'elles voulaient faire avant de participer à ces 5 jours. Aujourd'hui, tout semble plus clair même si "l'argent et le luxe" font parfois concurence aux valeurs de solidarité.


 


 

"Vous allez rater, rater, rater... Jusqu'à arriver au succès."

A l'assocition Rêv'Elles, on les appelle les inspiratrices ou les rôles modèles. Ce sont des femmes brillantes aux parcours souvent similaires aux jeunes filles qu'elles parrainent.  Fatou, 27 ans, est par exemple aujourd'hui ingénieure commerciale. Elle se souvient de certaines réflexions qu'elle a entendues quand elle était élève. "Les noirs, ils balaient la rue, cherche pas à devenir avocate". Le genre de formule qui rend plus forte. C'est la "minute freestyle" de la semaine.


 

"On m'a dit, fait BAC pro Commerce, alors que je veux être journaliste"

Ihsane a 19 ans. C'est une "ancienne" de Rêv'Elles". Une association qui lui a donné envie de se battre.

Auparavant déboussolée et timide, Ihsane s'est affirmée et a engagé le chemin vers la "quête de soi" comme elle le dit elle-même.

 



Crédits photos : Marion Lagardère

Retrouvez toutes les diffusions de Mouv' Nation ici

Commentaires