Des filles, de l'Inde et des castes

Allô la Planète Lundi 29 septembre 2014

Réécoute
Des filles, de l'Inde et des castes
Camille, Pauline, Camille, Salomé, Manon, Federica et Hanaa sont rentrées du Maharashtra indien il y a quelques jours avec plein de bonnes idées locales, à développer dans nos quartiers.

Faire le pont entre la situation des populations des zones rurales de l’État du Maharashtra (région de Bombay / Pune) et de celles des quartiers populaires français, c'est ce que propose le projet "Epices centre".

Camille, Pauline, Camille, Salomé, Manon, Federica et Hanaa sont parties en Inde et plus précisément dans des villages du Maharashtra pour s'inspirer de la méthodologie de la "démocratie active" proposée par une association locale, VCDA.

 

Aventurières sociales

Accompagnées par Kanad, le président de VCDA, elles ont parcouru les villages à la rencontre des animateurs de l'association. Ses résultats enthousiasmants leur ont donné l'idée d'étudier ce modèle pour, pourquoi pas, s'en inspirer en France.

Ainsi est né le projet "Epices Centre", impulsé par ces cinq étudiantes de l'Institut d'Etude du Développement Economique et Social, rejointes par une étudiante de Sciences Po originaire de banlieue parisienne et d'une réalisatrice documentaire.

 

Nos aventurières ramènent dans leurs bagages une réflexion poussée sur"des parallèles possibles entre la domination intériorisée par les basses castes indiennes et le fatalisme des populations des quartiers populaires français."


Deux lieux, deux situations, mêmes résultats : une mise à l'écart de la démocratie locale (et nationale) et une auto-dévalorisation.  

A venir également, un documentaire qui dévoilera les portraits des animateurs locaux qui font vivre la démocratie active dans le Maharashtra et qui sont pour la plupart issus des castes opprimées.

 

Plus d'info sur leur page facebook

 

 

 

 

Le CANAL 24/24  :  CLIQUEZ ICI !

 

 

 

 


Commentaires